Les 5 outils virtuels indispensables au prof de FLE

Que l’enseignement soit présentiel ou à distance, il est aujourd’hui évident qu’un professeur peut difficilement ignorer les nombreuses ressources didactiques disponibles sur Internet. L’offre est cependant si abondante et variée qu’il est très naturel qu’il se sente au début un peu perdu dans cette jungle virtuelle. C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter les 5 outils indispensables qui, selon moi, peuvent réellement aider le prof dans son travail quotidien. Ils sont tous disponibles gratuitement en ligne.

 

 

  1. Stocker et partager des fichiers : Google Drive

Accès: Vous devez créer un compte Google, vous y connecter et accéder ensuite à Google Drive. Vous pourrez plus tard installer Google Drive sur votre ordinateur.

Utilisation: Google Drive vous permet de stocker dans le nuage 15 G de données mais surtout de partager avec vos élèves tout type de document qu’ils peuvent consulter et modifier quand ils le veulent. La synchronisation des fichiers est bien-sûr automatique et facilite beaucoup le travail en groupe puisque les élèves peuvent accéder aux documents et y travailler de manière simultanée. Vous pouvez vous-même y ajouter vos corrections et commentaires. Grâce à l’historique des modifications appelé «Activité», on peut savoir qui a écrit quoi et quand sur le document.

 

  1. Créer et gérer un blog : WordPress

Accès: Vous devez créer un compte WordPress.

Utilisation: WordPress est la plate-forme de blogs la plus populaire actuellement. Pourquoi créer un blog ? À mon avis, la principale raison est de pouvoir ainsi organiser d’une manière claire et agréable toutes les ressources que vous avez élaborées ou celles que vous avez trouvées en naviguant sur Internet. De cette manière, vos élèves accéderont avec beaucoup plus d’enthousiasme et de facilité au résultat de plusieurs années de votre travail.

 

  1. Trouver et partager des ressources et des infos : Twitter

Accès: Si vous désirez uniquement lire l’information publiée par d’autres utilisateurs, vous devez simplement introduire dans Google le nom de l’utilisateur, par exemple @pearsonFLE, et cliquer sur le lien correspondant. Si vous souhaitez vous-même écrire des messages, vous devez alors créer un compte Twitter.

Utilisation: On peut, selon moi, utiliser Twitter à 3 niveaux différents : passif, actif et interactif.

Vous pouvez d’abord vous en servir uniquement pour profiter de l’information proposée par d’autres profs, c’est-à-dire principalement du matériel pour vos cours (sous forme de liens) et des nouvelles concernant le monde francophone et la didactique du FLE.

Vous pouvez ensuite publier vous-même votre point de vue sur différents sujets ou des références à votre blog, autrement dit, tout ce qui est susceptible d’aider vos collègues et les élèves abonnés à votre compte.

Enfin, vous avez la possibilité d’interagir avec d’autres professeurs en échangeant vos témoignages et en nouant des contacts certainement productifs dans le futur.

 

  1. « Naviguer » hors des sentiers battus : StumbleUpon

Accès: Vous devez créer un compte StumbleUpon.

Utilisation: Vous devez d’abord configurer votre compte en sélectionnant vos centres d’intérêt, par exemple « Education » ou « France ». Puis, vous cliquez sur le bouton «Stumble» et l’application vous redirige vers l’un des sites plébiscités par les autres utilisateurs concernant le(s) centre(s) d’intérêt que vous avez choisi(s). Vous pouvez alors vous-même évaluer et faire partager cette page web, et ensuite recliquer sur le bouton «Stumble» et découvrir un nouveau site intéressant. Le principal atout de cet outil est qu’il nous permet d’élargir notre recherche virtuelle et de mieux profiter de la richesse et de la variété des ressources présentes sur Internet. Seul inconvénient, l’interface est en anglais.

 

  1. Partager l’écran et le contrôle de son ordinateur : join.me

Accès: Vous devez créer un compte de la version gratuite de join.me.

Utilisation: Même s’il est vrai que Hangouts (de Google+) et maintenant Skype permettent de partager gratuitement son écran, join.me reste un outil incontournable pour donner des cours de langue online. En effet, grâce à cette application, nos interlocuteurs n’ont rien besoin d’installer sur leur ordinateur. Pour voir notre écran, ils doivent simplement cliquer sur le lien que nous leur envoyons et que join.me nous fournit (ce lien n’est valable que jusqu’à la fin de la session).

L’autre grand avantage de ce programme est que si notre interlocuteur a lui-même un compte de join.me, nous avons la possibilité de lui donner le contrôle simultané de notre ordinateur ou, au contraire, de prendre le contrôle du sien. Le professeur peut par exemple écrire directement dans le document ouvert dans l’ordinateur de l’élève et vice-versa.

Trois idées pour bien commencer l’année scolaire

Et oui, c’est la rentrée, et il faut bien préparer ces premières semaines de classe, car elles sont cruciales si l’on veut que les élèves collaborent pour la discipline, les devoirs et les activités en cours.

Voici trois conseils qui, je l’espère, vous aideront à bien gérer la rentrée :

  1. Préparer des activités « brise-glace »

Comme leur nom l’indique, ces activités permettent, d’une part, de « briser la glace » pour faciliter le premier contact entre les élèves et favoriser leur interaction, et d’autre part de renforcer leur confiance concernant leurs capacités et les objectifs qu’ils pourront atteindre durant cette année scolaire. Il s’agit par ailleurs d’une excellente manière d’évaluer leur niveau.

Je vous recommande cette sélection de sites grâce auxquels vous pourrez organiser très facilement ce type d’activités :

 

  1. Préparer un projet de classe

Pour créer une bonne dynamique de classe dès les premières semaines, on peut proposer aux élèves de s’impliquer dans la réalisation d’un projet commun, dont la durée peut être variable (un ou plusieurs mois, voire toute l’année scolaire). Cet objectif collectif doit permettre aux élèves d’apprendre par besoin et envie, et non par obligation, et de développer leur sens de la solidarité.

Il peut s’agir simplement de la création et gestion d’un blog concernant la classe, grâce, entre autres, aux plates-formes blogspot ou wordpress. Cependant, il est bon de savoir que la Commission Européenne a lancé en 2005 le programme Etwinning qui permet à tous les enseignants d’Europe de partager leurs idées et de créer des projets ensemble. Voici une manière simple de s’impliquer dans un projet international qui intéressera certainement vos élèves ! Jetez-y un coup d’œil : Qu’est-ce qu’eTwinning ?

 

  1. Établir une stratégie pour prévenir les problèmes de discipline

Les élèves se comportent normalement de manière passive durant les premiers jours de classe. Cependant, et vous le savez certainement, quelques-uns pourront défier les normes que vous voudrez mettre en place. C’est pourquoi il est primordial d’éviter un « effet de groupe » négatif en utilisant dès le premier jour des techniques permettant de gérer au mieux la discipline. Il en existe un grand nombre mais je crois qu’il convient de se fixer des priorités. Je vous propose ma propre sélection, en espérant qu’elle vous sera utile :

  • Travailler de manière permanente sur la motivation de l’élève, en fixant des objectifs clairs à court et moyen termes.
  • Passer un « contrat » avec les élèves, expliquant les règles à respecter, la routine de travail et les méthodes utilisées.
  • Toujours se demander si l’on traite vraiment les élèves de manière équitable.
  • Pousser l’élève à participer, à ne pas avoir peur de l’erreur et à exprimer son opinion en respectant les règles fixées.
  • Ne jamais perdre le contact visuel avec les élèves.
  • Être cohérent soi-même, surtout par rapport aux exigences faites aux élèves.
  • Utiliser un ton positif et, si possible, être toujours de la même humeur.
  • Essayer de découvrir et de comprendre la personnalité de chaque élève.
  • Vouvoyer les élèves en français.
  • Utiliser le sens de l’humour, en fonction, bien sûr, de la réponse observée chez les élèves.

N’hésitez pas à nous faire part de vos conseils pour la rentrée ! Ils intéresseront sûrement beaucoup d’autres profs de FLE.

Bonne année scolaire à tous !