Hommage à Michel Tournier : activité FLE sur Vendredi ou la vie sauvage

Hommage à Michel Tournier : activité FLEMichel Tournier est un écrivain reconnu. Il nous a quittés le mois dernier, c’est pourquoi nous avons décidé de lui rendre un modeste hommage, à notre manière, en retraçant sa vie, une partie de son œuvre et en partageant avec vous une activité à réaliser en classe, avec vos élèves.

  1. Sa vie, son œuvre : il est né en 1924. À l’école, c’est un enfant turbulent et plutôt médiocre. Il réalisera des études de philosophie à la Sorbonne. Il vit plusieurs années en Allemagne avant de s’installer à Paris. Il renonce à l’enseignement après avoir échoué au concours d’entrée. Il réalise des traductions et participe à des émissions culturelles à la radio. À 42 ans, il publie son premier roman Vendredi ou les limbes du Pacifique, qui lui vaudra le Grand Prix du Roman de l’Académie française. Son deuxième roman, Le Roi des Aulnes sera récompensé par le Prix Goncourt. C’est alors qu’il décide de se consacrer à la littérature : romans, nouvelles et textes pour la jeunesse, essais. Il était très attentif à ses lecteurs et aimait rencontrer les collégiens.
  2. Activité : les adolescents, en France, étudient Michel Tournier. Lorsque j’étais en cinquième, au collège, j’ai travaillé sur Vendredi ou la vie sauvage, une réécriture de Robinson Crusoé. Je vous laisse ici un exemple d’exploitation pour la classe de ce grand classique.

Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier

Vendredi ou la vie sauvage de Michel TournierRobinson fait naufrage alors que son bateau vogue vers le Chili. Il se retrouve seul sur une île déserte et tente de reconstruire une société similaire à celle qu’il a connue. Un jour, il sauve du massacre un Indien qu’il nomme Vendredi. Ce dernier aide Robinson mais ne comprend pas le bien-fondé de la façon de vivre de son maître. Un jour, par maladresse, il fait tout exploser. Tout est détruit. Il faut alors réapprendre à vivre en s’adaptant au milieu et Vendredi apprend à Robinson la « vie sauvage», une vie proche de l’Eden. L’arrivée d’un bateau pose alors un cas de conscience à Robinson : a-t-il envie de retrouver la « civilisation» ? Finalement, seul Vendredi part, mais le mousse du bateau va rester sur l’île. Un jeune garçon que Robinson nomme Dimanche. [extrait de la Fiche pédagogique Folio Junior]

Une fois que les élèves ont lu le résumé, puis en ont parlé en classe, j’espère qu’ils auront envie d’aller plus loin, c’est pourquoi je vous ai préparé un petit questionnaire. Il faudra bien sûr qu’ils réalisent quelques recherches avant de répondre à chaque question :

  • Pourquoi Robinson se rend-il en Amérique du Sud ?
  • En quelle année a lieu le naufrage du bateau de Robinson ?
  • Qu’est-ce qui fait échouer le bateau ?
  • Comment s’appelle le bateau ?
  • Dans quel océan se situe l’île sur laquelle a échoué Robinson ?
  • Comment nomme-t-il son île ?
  • Pourquoi décide-t-il d’appeler l’Indien, Vendredi ?

Si vous voulez pousser un peu plus loin (tout dépend aussi du niveau de vos élèves), voici d’autres questions et éléments de réponses à consulter sur ce blog et des fiches pédagogiques. Peut-être que cette activité pourrait être exploitée avec vos élèves de    « Bachillerato ».

Nous concluons ce nouveau billet FLE avec une citation de Michel Tournier, qui a très justement dit : « Toute vocation commence par l’admiration ». Bonne semaine !

Pour recevoir chaque semaine les meilleurs contenus dans votre boîte e-mail, n’oubliez pas de vous inscrire à notre blog Fan de FLE !

Et pour plus d’idées, infos et matériel, retrouvez-nous sur PearsonFLE