Approfondissements sur le sujet de la classe inversée

Vendredi dernier, au cours des journées FLE de l´Institut Français de Madrid, j´ai présenté un atelier sur l´image en classe de FLE en abordant de plein pied le sujet de  la classe inversée, rien de mieux pour illustrer le fait que l´image et le visuel sont partout, dans notre quotidien, en classe ou encore à la maison!

Cette méthodologie est encore récente, certains enseignants l´ont découverte vendredi, d´autres étaient déjà familiarisés avec cette notion. Je ne prétendais en aucun cas produire un bouleversement dans votre manière d´enseigner, et cela, juste au moment de la rentrée des classes, mais tout simplement, vous faire découvrir d´autres façons d´enseigner et d´apprendre.

Nous avons aussi parlé vendredi de « screencast », il s´agit tout simplement d´enregistrer ce qui se passe à l´écran en rajoutant du son, en s´enregistrant soi-même par exemple. Grâce au logiciel gratuit Jing, vous pouvez réaliser des vidéos de maximum 5 minutes. Une fois l´enregistrement fait, vous obtenez un lien que vous pouvez donner à vos élèves, ou insérer sur votre blog.

Une autre possibilité serait de créer sa page Youtube et insérer ses propres capsules. Voici d´ailleurs, un exemple, il s´agit d´un professeur de mathématiques qui regroupe toutes les vidéos pour ses élèves, sur sa page Youtube. Facile pour les élèves, ils accèdent facilement à la page de leur professeur et savent à tout moment ce qu´ils doivent visionner, ils peuvent la visionner quand ils veulent, autant de fois qu´ils le veulent.

Je vous conseille de consulter ce lien très intéressant pour faire vos premiers pas comme « réalisateur » ou « réalisatrice » de capsules.

AVANTAGES :

Elèves : apprentissage flexible et modulable, les élèves gagnent en autonomie et en motivation, ils sont donc plus engagés dans leur apprentissage, ils prennent en main leur apprentissage ! L´enseignement devient personnalisé, les apprenants progressent à leur rythme.

Professeur(e)s : vous pouvez exercez vos fonctions de guide et d´accompagnateur, c´est-à-dire que durant le temps de classe, vous pouvez résoudre les doutes qui subsistent, vous organisez les activités pratiques, en groupe, par deux, vous gérez l´espace classe.

Conclusion : la classe devient plus dynamique, la théorie se travaille à la maison et en classe on passe à la pratique, les élèves sont actifs en classe. Et en suivant les études réalisées, les résultats seraient supérieurs avec la pédagogie inversée.

Vous me direz peut-être que le message que je transmets est trop enthousiaste. Certes, il est très schématique, mais, peu à peu, on peut arriver à retourner la situation. Je vous propose d´essayer, de tester de temps en temps des activités pour la classe inversée.

« Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends. » – Benjamin Franklin

La classe inversée peut désormais faire partie de votre enseignement !