Le slam, l’art de la poésie chantée

Pourquoi avons-nous choisi de parler de poésie et de slam au mois de mars ? Tout d’abord parce que la poésie est un art, nos élèves l’étudient très certainement en espagnol, mais l’aborder en classe de français est aussi un très bon exercice. Quel est le rapport avec le mois de mars me direz-vous ? Posez d’abord la question à vos élèves. C’est un mois important pour la langue française, en général :

De plus, est-ce que vous connaissez le Printemps des poètes ? Il s’agit d’une manifestation nationale et internationale qui a pour vocation de sensibiliser à la poésie sous toutes ses formes. Cette année, pour sa 19º édition, le Printemps des poètes nous invite à explorer le continent de la poésie africaine francophone.

Qu’est-ce que le slam ? C’est une poésie originale – moderne – orale – collective. C’est un art de la performance poétique. Tout comme la poésie, il met en jeu des voix, des mots, des émotions. Cependant, les règles sont les règles et le slameur doit les respecter. Tout d’abord, les textes doivent être dits à cappella. Ensuite, le texte ne doit pas excéder 3 minutes.

Et il n’y a pas mieux pour nous en parler que Grand Corps Malade ! Voici ce qu’il nous en dit : C’est le moyen le plus facile de partager un texte, donc de partager des émotions et l’envie de jouer avec des mots. Le slam est peut-être un art, le slam est peut-être un mouvement, le slam est sûrement un Moment… Un moment d’écoute, un moment de tolérance, un moment de rencontres, un moment de partage. 

Le slam avec mes élèves de français ? Pour commencer, les élèves feront des recherches sur le slam : ce que c’est, d’où ça vient, depuis quand ça existe, etc. (Ces rencontres poétiques ont été créés à Chicago dans les années). Soulignons que les slameurs revendiquent leur appartenance à la lignée littéraire traditionnelle. Sachez que le slam a investi les établissements scolaires et autres institutions culturelles, depuis plusieurs années déjà. Il s’agit d’une nouvelle approche de la poésie ainsi qu’un travail de l’oral. Qu’est-ce qui plait aux jeunes ? Les sonorités, les textes, l’écriture, le côté ludique, etc. Pouvoir jouer avec les mots ainsi et en français, c’est un exercice très intéressant et à la fois enrichissant !

Ensuite, pour faire dans le concret, car, comme vous le savez tous, nos cours doivent être le plus possible connectés à la réalité. Vous pouvez leur faire découvrir l’histoire incroyable de Grand Corps Malade. Cela tombe bien que nous parlions de slam cette semaine car Grand Corps Malade est sur les écrans avec le film adapté de sa propre histoire, une histoire qui marquera plus d’un de vos élèves !

Et voici un exemple de slam avec le clip officiel :

 Et pour finir, montrez la bande annonce du film, en classe à vos élèves :

 C’est une activité différente qui donnera le goût de la lecture à vos apprenants, enrichira leur culture et leur offrira la possibilité de créer en se mettant dans la peau d’un poète. La poésie ou le slam est un support trop peu exploité en classe de FLE, je « nous » encourage vivement à l’intégrer à nos cours !

L’art de la poésie : idées pour la classe de FLE

L’art de la poésie : idées pour la classe de FLEPour cette nouvelle semaine du mois de mars, je vous ai concocté un petit billet sur la poésie. Pourquoi ? Tout d’abord parce que la poésie est un art, nos élèves l’étudient très certainement en espagnol, mais l’aborder en classe de français est un très bon exercice, très enrichissant du point de vue de la langue tout d’abord, mais aussi au niveau culturel. Ensuite, le mois de mars est le mois idéal car vous savez peut-être que le 21 mars, c’est la journée mondiale de la poésie, elle en encourage la lecture, la rédaction et la publication. Et ce n’est pas tout, connaissez-vous cette manifestation francophone nommée « Printemps des poètes » ? Pour la 18º année, du 5 au 20 mars, cette manifestation francophone a lieu en France et au Canada, où elle célèbre la poésie, à l’image de la fête de la musique (le 21 juin). Lire la suite