Ressources FLE pour la classe : la veille numérique

Ressources FLE pour la classe : la veille numérique - Image: Christof Van Der WaltSavons-nous vraiment où trouver des ressources adaptées pour nos cours de FLE sans se perdre parmi toutes les données que nous offre la toile ? Pas sûr… En effet, on peut facilement être inondé face à tant d’informations et surtout faire le constat, après plusieurs heures de recherche, qu’on n’a finalement pas trouvé ce que l’on cherchait… Eh oui, ça nous est tous arrivé ! Du coup, on préfère souvent laisser de côté le net ainsi que nos envies et idées innovatrices pour nos cours.

À travers ce nouveau billet FLE, je souhaite vous donner quelques conseils pour trouver des ressources utiles et adaptables pour nos cours de français. Lire la suite

10 ressources internet pour les professeurs de français

10 ressources internet pour les professeurs de français FLEVous vous appuyez sur les nouvelles technologies pour faire vos cours ? Souvent, lorsqu’on commence à surfer sur internet, on perd du temps, mais le billet de cette semaine va vous aider à trouver des idées d’activités à mettre en place en classe grâce à une sélection de sites et de ressources internet pour les professeurs de français utiles.

Piochez des idées sur : Lire la suite

5 idées pour célébrer la Journée de l’Europe en classe de FLE

Journée de l'EuropeLe 9 mai prochain, c’est la journée de l’Europe. Alors, à cette occasion, pourquoi ne pas travailler cette semaine, avec vos élèves, sur l’Europe et en savoir plus sur cette journée. Voici quelques idées d’activités pour vos cours : Lire la suite

5 sites pour améliorer sa conversation en FLE

Parler en français avec un locuteur natif est, à mon avis, indispensable si l’on veut maintenir ou perfectionner sa maîtrise de la langue de Molière et conserver un contact très proche avec la culture francophone actuelle.

Je crois qu’il est important d’expliquer aux élèves que l’apprentissage d’une langue étrangère est un processus permanent, basé sur l’étude et la communication, et que même le professeur, qui doit montrer l’exemple, a besoin, de temps en temps, de mettre à jour ses compétences.

De nombreux sites web permettent aujourd’hui de réaliser gratuitement des échanges de conversation français-espagnol. Le fonctionnement de l’échange est très simple: s’ils disposent par exemple d’une heure, les deux interlocuteurs parlent, via vidéoconférence, une demi-heure en français, puis trente minutes en espagnol, ou l’inverse. Ils peuvent choisir de corriger immédiatement les erreurs de leur partenaire ou de les noter pour les lui communiquer plus tard. Il est préférable de se mettre d’accord sur ce point avant de commencer le premier échange.

D’autre part, même si vous partagez beaucoup d’affinités avec votre interlocuteur, il est toujours conseillé de préparer quelques thèmes de conversation, de préférence concernant l’actualité. Je vous recommande également de réaliser ce type d’échange avec plusieurs interlocuteurs, notamment pour vous habituer à la grande variété d’accents des francophones natifs.

179212349

Voici la liste des 5 sites que j’ai sélectionnés pour vous :

  1. Polyglot Club

Créé par deux Français, ce site compte plus de 97.000 membres inscrits en France, c’est-à-dire certainement la plus grande communauté au monde de francophones souhaitant réaliser des échanges de conversation. Il vous suffit de vous inscrire et de cliquer sur «Trouver des amis» pour découvrir les partenaires qui vous conviennent. Très simple à utiliser.

  1. Italki

Ce site propose des cours payants mais permet également d’échanger gratuitement des conversations. Vous pouvez trouver facilement des «correspondants» grâce aux filtres généraux (langue maternelle, langue apprise, âge, pays de résidence) et à d’autres plus spécifiques, comme par exemple les thèmes dont ils aiment parler.

  1. My Language Exchange.com

Ce site permet à l’utilisateur de choisir s’il souhaite être contacté par courriel, chat, ou vidéoconférence. L’interface est en anglais mais c’est certainement la plus claire de toutes. Il est extrêmement simple d’accéder à une sélection de partenaires idéaux mais on doit échanger quelques courriels avant de pouvoir engager une conversation virtuelle avec l’un d’entre eux.

  1. Busuu

Busuu est l’une des applications d’apprentissage de langues étrangères les plus populaires au monde. La pratique de l’expression orale avec un locuteur natif est l’une des activités que l’utilisateur doit réaliser dans chaque leçon. Cependant, il est possible à tout moment de commencer une conversation avec un francophone. Signalons que les graphismes se sont nettement améliorés par rapport à la première version du site.

  1. SharedTalk

Bien qu’il s’agisse d’un site web créé en principe comme complément d’une méthode payante, l’accès y est totalement gratuit. Il est vrai que l’inscription est un peu longue mais l’utilisation de filtres détaillés vous permet de trouver très rapidement un interlocuteur qui corresponde à vos critères de recherche. Comme sur Busuu, un système de chat vocal est intégré au site, il n’est donc pas nécessaire d’utiliser Skype ou Hangouts pour parler.

 

Si vous réalisez vous-même régulièrement cette activité, vous pourrez ensuite profiter de votre expérience pour organiser plus facilement des échanges de conversation entre vos élèves et ceux d’une école d’un pays francophone et, si les apprenants sont majeurs, leur conseiller quels sites ils peuvent utiliser pour trouver un «correspondant virtuel».

N’hésitez pas à découvrir également notre post « 5 idées pour améliorer son vocabulaire ».

Les 5 outils virtuels indispensables au prof de FLE

Que l’enseignement soit présentiel ou à distance, il est aujourd’hui évident qu’un professeur peut difficilement ignorer les nombreuses ressources didactiques disponibles sur Internet. L’offre est cependant si abondante et variée qu’il est très naturel qu’il se sente au début un peu perdu dans cette jungle virtuelle. C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter les 5 outils indispensables qui, selon moi, peuvent réellement aider le prof dans son travail quotidien. Ils sont tous disponibles gratuitement en ligne.

 

 

  1. Stocker et partager des fichiers : Google Drive

Accès: Vous devez créer un compte Google, vous y connecter et accéder ensuite à Google Drive. Vous pourrez plus tard installer Google Drive sur votre ordinateur.

Utilisation: Google Drive vous permet de stocker dans le nuage 15 G de données mais surtout de partager avec vos élèves tout type de document qu’ils peuvent consulter et modifier quand ils le veulent. La synchronisation des fichiers est bien-sûr automatique et facilite beaucoup le travail en groupe puisque les élèves peuvent accéder aux documents et y travailler de manière simultanée. Vous pouvez vous-même y ajouter vos corrections et commentaires. Grâce à l’historique des modifications appelé «Activité», on peut savoir qui a écrit quoi et quand sur le document.

 

  1. Créer et gérer un blog : WordPress

Accès: Vous devez créer un compte WordPress.

Utilisation: WordPress est la plate-forme de blogs la plus populaire actuellement. Pourquoi créer un blog ? À mon avis, la principale raison est de pouvoir ainsi organiser d’une manière claire et agréable toutes les ressources que vous avez élaborées ou celles que vous avez trouvées en naviguant sur Internet. De cette manière, vos élèves accéderont avec beaucoup plus d’enthousiasme et de facilité au résultat de plusieurs années de votre travail.

 

  1. Trouver et partager des ressources et des infos : Twitter

Accès: Si vous désirez uniquement lire l’information publiée par d’autres utilisateurs, vous devez simplement introduire dans Google le nom de l’utilisateur, par exemple @pearsonFLE, et cliquer sur le lien correspondant. Si vous souhaitez vous-même écrire des messages, vous devez alors créer un compte Twitter.

Utilisation: On peut, selon moi, utiliser Twitter à 3 niveaux différents : passif, actif et interactif.

Vous pouvez d’abord vous en servir uniquement pour profiter de l’information proposée par d’autres profs, c’est-à-dire principalement du matériel pour vos cours (sous forme de liens) et des nouvelles concernant le monde francophone et la didactique du FLE.

Vous pouvez ensuite publier vous-même votre point de vue sur différents sujets ou des références à votre blog, autrement dit, tout ce qui est susceptible d’aider vos collègues et les élèves abonnés à votre compte.

Enfin, vous avez la possibilité d’interagir avec d’autres professeurs en échangeant vos témoignages et en nouant des contacts certainement productifs dans le futur.

 

  1. « Naviguer » hors des sentiers battus : StumbleUpon

Accès: Vous devez créer un compte StumbleUpon.

Utilisation: Vous devez d’abord configurer votre compte en sélectionnant vos centres d’intérêt, par exemple « Education » ou « France ». Puis, vous cliquez sur le bouton «Stumble» et l’application vous redirige vers l’un des sites plébiscités par les autres utilisateurs concernant le(s) centre(s) d’intérêt que vous avez choisi(s). Vous pouvez alors vous-même évaluer et faire partager cette page web, et ensuite recliquer sur le bouton «Stumble» et découvrir un nouveau site intéressant. Le principal atout de cet outil est qu’il nous permet d’élargir notre recherche virtuelle et de mieux profiter de la richesse et de la variété des ressources présentes sur Internet. Seul inconvénient, l’interface est en anglais.

 

  1. Partager l’écran et le contrôle de son ordinateur : join.me

Accès: Vous devez créer un compte de la version gratuite de join.me.

Utilisation: Même s’il est vrai que Hangouts (de Google+) et maintenant Skype permettent de partager gratuitement son écran, join.me reste un outil incontournable pour donner des cours de langue online. En effet, grâce à cette application, nos interlocuteurs n’ont rien besoin d’installer sur leur ordinateur. Pour voir notre écran, ils doivent simplement cliquer sur le lien que nous leur envoyons et que join.me nous fournit (ce lien n’est valable que jusqu’à la fin de la session).

L’autre grand avantage de ce programme est que si notre interlocuteur a lui-même un compte de join.me, nous avons la possibilité de lui donner le contrôle simultané de notre ordinateur ou, au contraire, de prendre le contrôle du sien. Le professeur peut par exemple écrire directement dans le document ouvert dans l’ordinateur de l’élève et vice-versa.