Préparons la journée du livre, à l’école et en français !

Quel jour a lieu la journée mondiale du livre ? Vos élèves le savent-ils ? En principe oui puisque chaque année, de nombreuses manifestations sont organisées dans les écoles à cette occasion. C’est donc, le 23 avril et cette journée existe depuis 1995. La fête du livre, c’est une bonne excuse pour mettre en marche des projets extraordinaires en classe avec nos élèves. Poursuivez la lecture 😉 pour en savoir plus !

Pourquoi le 23 avril ?

L’UNESCO a choisi le 23 avril, comme date symbolique pour fêter la journée du livre, mais pourquoi donc ? C’est en fait une drôle de coïncidence qui rapproche Miguel de Cervantes et William Shakespeare, mais laquelle ? Faites écouter ce podcast à vos élèves pour en découvrir la réponse. Continuer la lecture

La résolution de conflits, ça se travaille aussi en français !

Les conflits : ça fait partie de l’école et du vivre ensemble. C’est comme l’erreur, ça fait partie de l’apprentissage. Cependant, apprendre à les résoudre, ça fait partie des tâches de l’enseignant. En français, c’est aussi une bonne manière de les appréhender.

Des classes concrètes

Travailler sur du concret, dans la mesure du possible, c’est ce que j’essaie de faire. Pour les élèves, c’est motivant et ça les intéresse puisqu’on travaille sur du réel. Ce n’est pas toujours possible, tout dépend des contenus. On peut tout à fait travailler ces questions sur notre temps de classe, pendant des sections « citoyennes » que l’on aménage dans notre emploi du temps. Chercher à comprendre la notion de conflit c’est déjà savoir définir ce que c’est : Qu’est-ce qu’un conflit ? Quelles sont ses causes et impacts ? Continuer la lecture

Les nouvelles règles de grammaire en français : toute une histoire !

Depuis la rentrée dernière, les nouveaux programmes, en France, intègrent la notion de prédicat. Ces nouvelles règles de grammaire en français déstabilisent les élèves, les enseignants et les parents, bref… : toute une histoire. Après la guerre occasionnée par l’accent circonflexe, voici un nouveau sujet à débat : le prédicat. Attention, le mot a été inventé par Aristote ! Cette semaine, on a choisi d’analyser la situation et surtout essayer d’y voir plus clair. Continuer la lecture

Bonnes vacances !

Le mois de mars est sur le point de s’achever, ce fut un mois chargé en événements et surtout : le mois de la langue française !

Maintenant, avant d’attaquer le troisème trimestre, une petite pause s’impose 😉 !

Bonne chasse aux oeufs et nous vous souhaitons de bien profiter de ces quelques jours de repos ! On se retrouve dans une semaine pour un nouveau billet FLE pour accueillir le mois d’avril

Orléans : étape nº11 de notre tour des capitales des nouvelles régions

Pour l’étape nº 11 de notre tour des capitales de régions, nous vous emmenons à Orléans. La ville se trouve à 1h30 de Paris en voiture et 55 minutes en train. Orléans est capitale régionale mais aussi ancienne ville royale. C’est assurément une ville trop méconnue pour les Français d’abord donc c’est forcément une ville qui ne dira pas grand-chose à nos élèves. Partons à la découverte de cette ville d’Histoire, qui fut libérée des Anglais par Jeanne d’Arc.

Jeanne d’Arc : impossible de la rater puisqu’elle est partout (la rue, la statue, la maison, les fêtes) ! En  1429, elle a joué un rôle décisif dans la libération de la ville qui était occupée par les Anglais. Direction pour le cœur historique pour partir à la découverte des lieux dédiés à Jeanne d’Arc. Orléans a conservé le souvenir du passage de sa libératrice dans plusieurs lieux incontournables. On la voit sur son cheval, une rue porte son nom, on peut même visiter sa maison. Et notez bien, du 29 avril au 8 mai 2018, auront lieu les fêtes de Jeanne d’Arc. Des concerts, des animations, des cortèges s’enchainent pendant une dizaine de jours et on peut même assister au deuxième plus grand défilé militaire de France !

Quelques endroits incontournables à Orléans :

Les châteaux : différentes étapes marquantes de l’Histoire se mêlent lorsqu’on se promène à Orléans. On le voit en admirant les châteaux de la Renaissance mais aussi dans les rues où l’on peut apprécier les maisons à colombages du Moyen Âge qui sont aussi restaurées ou les maisons de ville du XVIº siècle. Près d’Orléans, il y a de merveilleux châteaux à visiter.  

Les bords de Loire : La Loire est le fleuve majestueux, le plus long fleuve de France, quel bonheur quand on se promène sur les quais de la Loire : à pied, à vélo. À Orléans, les amoureux de la nature sont immédiatement séduits. 

Pour finir, rien de tel qu’une petite vidéo pour la classe :

Bonne semaine ! N’oubliez pas que c’est une semaine importante au cours de laquelle la langue française est à l’honneur : entre la journée de la Francophonie, la journée mondiale de la poésie et la semaine de la langue française, il y a de quoi vivre la culture et les mots en contexte ! 

Le Printemps des poètes en classe !

Le 21 mars, c’est bientôt ! Pour ceux qui ne le savent pas c’est la journée mondiale de la poésie. Dans les écoles aussi, on fête la poésie et on commence même plus tôt, avec un autre grand événement autour de la poésie : le printemps des poètes !

20ème édition : du 3 au 10 mars, en France, c’est le printemps des poètes. Cette manifestation est liée au milieu scolaire et dans les écoles, les petits de la maternelle jusqu’aux grands, du lycée y participent, à leur manière. Que font-ils exactement ? Les enseignants et leurs apprenants participent et assistent à de nombreuses actions : lectures de poèmes – correspondances et rencontres avec des poètes – expositions – ateliers d’écriture – concours – etc. Continuer la lecture

Journée de la Francophonie et semaine de la langue française

Le mois de mars est là ! C’est un mois important pour la langue française et pour la Francophonie. De nombreuses journées nous attendent, nous vous proposons donc de faire le tour de quelques initiatives dans le monde francophone. Et vous, comment vous fêtez la langue française dans votre établissement ? Je sais que beaucoup d’entre vous réalisent de belles choses à cette occasion.

La semaine de la langue française et de la Francophonie : Elle aura lieu du 17 au 25 mars 2018 sous le thème des usages de la parole. C’est l’occasion de participer à de nombreuses activités et animations partout en France, mais aussi à l’étranger. L’opération nationale Dis-moi dix mots est notamment mise à l’honneur lors de ces journées. RFI propose un jeu-concours Speakons en français. Les mots anglais font partie de notre vocabulaire, le jeu propose de trouver des équivalents en français. Cette année, la thématique est : les mots des Arts. Le concours est ouvert à tous, alors, encouragez vos élèves !! Continuer la lecture

J’ai testé pour vous … Plickers

Me revoilà avec un nouvel outil ! En effet, jai testé pour vous : Plickers. Je ne suis pas sûre que vous sachiez tous de quoi il s’agit alors, cette semaine, je vous propose un petit guide explicatif. Plickers est une application en ligne qui permet de générer des QCM.

Comment ça marche ? Sur le principe du QCM, le professeur pose une question à la classe. Les élèves ont une carte personnelle qui leur permet de répondre. Ils ont jusqu’à 4 choix de réponse possibles. C’est simple : le QCM est projeté en classe, les élèves répondent en levant leur carte et l’enseignant n’a plus qu’à recueillir les réponses en les scannant avec l’appareil photo de son smartphone ou de sa tablette. Continuer la lecture

Débat autour des devoirs

Devoirs ou pas devoirs ? Les opinions sont divergentes à ce sujet. On est pour ou on  est contre. Il y a des enseignants qui sont pour, d’autres qui sont contre, d’autre qui sont pour mais avec un bémol. Ensuite, il faut tenir compte aussi de l’opinion des parents, bref, c’est un vrai débat ! Par contre, une chose est sûre, si on demande l’avis de nos apprenants, ils seront contre, pas de doute là-dessus.

Réflexion : Une partie des apprentissages se déroule en milieu scolaire mais c’est loin d’être la plus importante. Alors, en effet, on apprend partout où on se trouve, on apprend en situation : dans la rue, en voyage, à la maison, au supermarché, etc. On apprend des autres et on apprend aux autres. Pour nous, enseignants de français, c’est une bonne nouvelle, la langue (mais aussi les élèves 😉 ) doit être en mouvement et elle doit vivre ! Les élèves doivent donc être en interaction, la majeure partie du temps. Alors, devoirs : utiles ou inutiles ?

Devoirs pratiques et personnalisés ? Si les élèves sont tous différents, apprennent d’une manière différente, ont des niveaux différents. Pourquoi auraient-ils tous les mêmes devoirs ? Une chose est sûre et valable pour tous : sans entrainement il n’y a pas de progrès et sans pratique, il n’y a pas d’acquisition de compétences. L’apprentissage surgit si et seulement si il y a pratique et expérimentation. On parle beaucoup d’individualiser les apprentissages pendant l’heure de classe, mais pourquoi ne pas le faire aussi à la maison ? On ne se pose même pas la question, mais ce serait logique n’est-ce pas ? Pourtant, dans la pratique, ça ne se concrétise pas vraiment… On a tous tendance à donner des exercices à faire à la maison et comme une évidence, les mêmes activités pour toute la classe. Il serait peut-être bon d’essayer de prendre du recul à ce sujet…

Que faire ? Comment faire ? Lorsqu’un élève ne réussit pas une tâche, il ne suffit pas d’augmenter la dose, c’est-à-dire de redonner la même activité ou du même style pour qu’il comprenne et qu’il réussisse… S’il n’a pas réussi à le faire en classe, pourquoi réussirait-il à le faire à la maison ? C’est illusoire… À contrario, c’est l’effet opposé qu’on peut obtenir et dans ce cas, les devoirs sont source de découragement et d’abandon. Il faut donc s’interroger : Pourquoi je donne des devoirs à mes élèves ? Parce qu’il n’a pas fini un exercice en classe ? Pour renforcer un point mal compris ? Parce que je donne le même exercice à toute la classe ? Avant tout, je dois me donner un but. Il y  a du positif dans les devoirs, alors il faut savoir quoi donner à faire à la maison ? À qui ? Pourquoi ? Comment ? 

Les devoirs … pour : 

  • développer l’autonomie et les bonnes habitudes de travail.
  • développer le goût du travail personnel.
  • soutenir la motivation scolaire.
  • soutenir la mémorisation.
  • généralisation les apprentissages.
  • consolider un apprentissage.
  • se sentir responsable et tenir ses engagements.

Les devoirs deviennent : 

  • un moment de plaisir où les élèves peuvent s’exprimer sur quelque chose qu’ils aiment.
  • l’occasion de développer leur créativité et de faire appel à leurs talents !
  • modulables et adaptés au rythme d’apprentissage de chacun.

Concrètement … : 

  • parler d’eux : présenter un objet fetiche, une activité ou une passion.
  • raconter un souvenir.
  • faire une vidéo : une recette – leur chambre – une chanson – une danse – un micro-trottoir – une interview …
  • donner leur opinion personnelle (sur un film, une photo, un fait d’actualité, etc.).
  • réaliser un exposé sur un sujet de leur choix.
  • proposez une liste d’activités : ils choisissent et cochent sur votre liste ce qu’ils vont faire. Ça devient un peu à la carte, ils aimeront l’idée jen suis persuadée !

En France et ailleurs, c’est un éternel débat… Toujours est-il que les choses progressent tout de même puisque le ministre de l’Éducation français défend le dispositif « devoirs faits », qui prétend que les élèves rentrent à la maison, sans devoirs (ils sont censés les faire en classe).

Pour finir, voici un petit micro-trottoir : Pour ou contre les devoirs à la maison ?

Et vous, vous en pensez quoi ? Et vos élèves ? Organisez un petit débat en classe 😉

Rappelez-vous que l’être humain apprend quand on lui fait confiance et qu’on le guide 😉

Bonne semaine !

Paris : étape nº10 de notre tour des capitales des nouvelles régions

Paris est une grande ville, on s’y perd, il y a tant d’endroits à visiter et d’activités à faire qu’on a besoin de plusieurs jours si on veut en voir l’essentiel !  Capitale de la France, c’est aussi la ville la plus visitée au monde ! Paris est née au IIIº siècle avant J-C ! Elle portait alors le nom de Lutèce (les lecteurs d’Astérix et Obélix, ça vous dit quelque chose ?!). Il y a plus de 1800 monuments, plus de 170 musées et 450 parcs et jardins !

Pour découvrir ou redécouvrir l’essentiel de cette grande capitale, on proposera ce petit questionnaire à nos élèves :

  • Quels sont les autres noms pour Paris ? Paname et la ville Lumière.
  • Comment est divisée la ville au niveau administratif ? Paris est divisée en 20 arrondissements.
  • De quelle région fait partie la ville de Paris ? La région Île de France.
  • Quelle est la devise de la ville ? «Fluctuat Ner Mergitur» est sa devise ! Cela signifie : «Il est battu par les flots, mais ne sombre pas», le « il » désignant le bateau représenté sur le blason de la ville et naviguant sur les flots.
  • Quelle est l’Avenue la plus belle du monde ? L’Avenue des Champs-Élysées. 
  • Quel est le plus vieux pont de la ville ? Le Pont-Neuf. Il n’est pas si neuf (;-) ) puisqu’il a été construit en 1578.
  • Quel est l’emblème absolu de la ville ? La Tour Eiffel.
  • Quel est le musée le plus visité ? Le musée du Louvre.
  • Quel est le monument le plus visité de Paris ? La Cathédrale Notre-Dame.
  • Cite des endroits incontournables à Paris. Sur cette carte des 50 incontournables, vous trouverez les places, monuments et musées. 
  • Comment est-il conseillé de visiter la ville (à pied, en voiture ou à vélo) ? À vélib’ 🙂
  • Combien de Statues de la Liberté y a-t-il à Paris ? 5.
  • Comment s’appelle le quartier de Montmartre ? C’est l’autre quartier pittoresque de Paname, il est connu pour son ambiance bohème. 
  • Quelles inventions sont nées à Paris ? la poubelle – le bikini – la boîte aux lettres – …
  • Le langage parisien c’est compliqué ? Voici quelques expressions.
  • Chante une chanson sur Paris ! Voici une sélection de chansons.
  • Que va-t-il se passer en 2024 ? Les Jeux Olympiques auront lieu à Paris !

Et pour terminer, on vous propose de le faire en chanson et n’oublions pas que : Paris sera toujours Paris !