Lille : Étape nº5 de notre tour des capitales des nouvelles régions.

Depuis le mois de janvier, le dernier lundi de chaque mois, nous vous proposons notre série, qui vous permet de vous évader le temps d’un « billet-culture » et de visiter les nouvelles capitales de régions. Après Strasbourg, nous revoilà pour l’étape nº5 : destination Lille.

On peut distribuer les tâches par groupe : chaque groupe travaille sur un aspect de la ville comme ci-dessous.

Présentation : Avant le 1º janvier 2016, Lille était la capitale de la région Nord-Pas-de-Calais. Suite à la réforme des région, elle est désormais la capitale de la nouvelle région « Hauts-de-France ».  C’est une ville jeune, dynamique et festive, appelée aussi « Capitale des Flandres ».

Une ville riche en art : Lille est le berceau du Musée d’Art Moderne et du Palais des Beaux Arts. Ce Palais est classé comme étant le second musée généraliste de France, juste après le Louvre ! Rendez-vous au centre-ville pour admirer l’architecture et le beau Vieux-Lille d’inspiration flamande. En effet, si vous allez sur la Grand-Place, sachez que des boulets de canon autrichiens sont toujours incrustés dans la façade ! L’influence flamande est aussi très présente au niveau gastronomique. Ne manquez pas de déguster : les gaufres, le spéculoos, la bière, les moules-frites et d’autres noms de plats imprononçables, comme le potjevleesch, le welsh ou le waterzoï.

Carrefour européen : On aime Lille et sa proximité avec l’Angleterre et la Belgique. Au coeur du triangle Paris-Londres-Bruxelles, cela confère à la ville un dynamisme incontournable. Notez bien que depuis Lille, vous êtes situés à environ une heure de Londres, une heure de Paris et 30 minutes de Bruxelles ! Tout cela est dû à l’excellent réseau dont dispose la ville et sa région : gares TGV, autoroutes et tunnel sous la Manche. Elle bénéficie donc d’une position stratégique idéale : c’est le coeur d’une métropole européenne !

Le saviez-vous ? : le Nord de la France est réputé pour ses industries textiles. Alors, si vous souhaitez renouveler votre garde-robe, il y a de bonnnes adresses. Effectivement, à Roubaix, à deux pas de Lille, il y a une usine qui est une ancienne filature et qui propose aujourd’hui des marques dégriffées ! Pour acheter pas cher, il y a aussi de nombreux vide-greniers de quartier qui vous permettront de dénicher des pièces inédites, à prix très bas. Pour faire une petite parenthèse, en classe, n’hésitez pas à travailler le vocabulaire et montrez-leur des photos à l’appui !).

Le mot nouveau : « ch’tis ». Les ch’tis et le ch’ti : mais qu’est-ce que c’est que ça ? Le ch’ti est une langue parlée dans le nord de la France. C’est donc un patois qui a plusieurs dénomminations : chti, ch’ti, chtimi ou ch’timi. Ce mot a été créé par les Poilus pendant la Première Guerre Mondiale, à partir des mots « ch’est ti, ch’est mi »  (c’est toi, c’est moi). Les Ch’ti désigne donc les habitants de la région Nord-Pas-de-Calais.

Événement : chaque année, l’événement incontournale à Lille, c’est sa braderie ! Début septembre, pendant deux jours et deux nuits, des gens affluent de toute part pour assister et participer au plus grand marché aux puces d’Europe. Tout se vend et tout s’achète, les chineurs (encore un mot à faire découvrir !) y trouvent toujours leur bonheur !

Qui a dit que les gens du nord étaient froids et désagréables ? Vous n’avez pas vu le film « Bienvenue chez les Ch’tis »? Et si vous doutez encore, rendez-vous à Lille pour vous imprégner de la joie de vivre lilloise !

Fans de profs 4 : aujourd’hui, tous fans de : Ana !

Cette semaine, nous allons découvrir un nouveau portrait de prof, car nous sommes tous Fans de profs!!! Je vous présente Ana, professeure de français dans deux lycées de Madrid. J’ai eu la chance de la rencontrer à plusieurs reprises, cette année : dans son lycée où je suis allée parler de la francophonie et de la BD, à ses élèves, et au CRIF, au cours d’une des formations proposées aux professeurs de FLE de Madrid.

Ana photo

  • Si vous étiez un mot français, lequel seriez-vous ? Si j’étais un mot français, je serais Chocolat parce que j’adore ça et que la sonorité invite à la gourmandise!
  • Si vous étiez une expression française typique, laquelle seriez-vous ? Si j’étais une expression française, je serais « à ras les pâquerettes » car on l’utilisait au lycée pour répondre à tout entre nous!
  • Si vous étiez un endroit français ou francophone, lequel seriez-vous ? Si j’étais un endroit, je serais Paris parce que je n’ai jamais pensé qu’une fois installée à l’étranger, j’ aurai tant envíe d’y retourner à la moindre occasion.
  • Si vous étiez un plat français, lequel seriez-vous ? Si j’étais un plat français, je serais éclair au chocolat. Devinez pourquoi!
  • Si vous étiez une chanson française (ou francophone), laquelle seriez-vous ? Si j’étais une chanson Française, je serais « Petite Marie » de Francis Cabrel ou la « Femme Chocolat » d’Olivia Ruiz. L’une pour la poésie et l’autre pour la sensualité.
  • Si vous étiez un film français (ou francophone), lequel seriez-vous ? Si j’étais un film, je serais n’importe quel film d’humour français. Des comédiens du Splendid en passant par Valérie Lemercier, j’adore » Le père Noel est une ordure » ,  » les Bronzés », « Palais Royal », ect…
  • Si vous étiez une personnalité française (ou francophone), laquelle seriez-vous ? Si j’étais une personnalité Française, j’aimerais être comment été Coco Chanel. Une femme forte qui a su imposer sea critères dans un monde d’homme et qui a su rester fidèle à elle-même.

Merci beaucoup Ana et bravo pour tout ce que tu fais!!!