“J’ai testé pour vous…” : ClassDojo

Qu’est-ce donc ClassDojo ? penseront certains en lisant le titre de notre nouveau billet FLE ? Vous savez que les technologies doivent intégrer nos pratiques de classe et qu’on ne peut pas y échapper. Une fois par mois, nous vous proposerons un billet du même style afin de vous faire découvrir de nouveaux outils en ligne, pour que nous, professeurs, soyons toujours connectés 😉 Alors, c’est parti pour le premier chapitre, rentrons dans le vif du sujet ! ClassDojo est avant tout une plateforme de gestion du comportement de nos élèves. Je l’ai testée pour vous, poursuivez la lecture pour en savoir plus !

Depuis sa naissance en 2011, ClassDojo connait un succès énorme et est de plus en plus utilisé par les enseignants, parents et élèves. Pourquoi est-ce que j’ai décidé de vous en parler cette semaine ? La raison principale est que cet outil travaille surtout sur le côté positif et motivant. Vous savez que je suis pro-renforcement positif en classe, on a dájà  abordé le sujet dans de précédents billets.

Comment ça marche ? L’utilisation est on ne peut plus simple. J’ai testé et approuvé alors croyez-moi !

Lire la suite

C’est la rentrée. Comment bien démarrer la nouvelle année scolaire ?

C’est le grand jour … la rentrée est là ! Soyons prêt(e)s !

Les grandes vacances sont derrière nous, une nouvelle année scolaire se profile, vous le savez aussi bien que moi, il est important de démarrer du bon pied ! Mais comment bien démarrer la nouvelle année scolaire ? Pour ce premier post de rentrée, nous vous proposons de répondre à cette question en apportant de petits conseils, quelques astuces pour alléger la reprise et surtout poser les bonnes bases de ce qui sera une année riche en apprentissages, et surtout, en français !

Un moment fort en émotions ! : la rentrée, pour tout enseignant, qu’il soit expérimenté ou débutant, est synonyme d’émotions. La rentrée, ça ne s’improvise pas ! Ça se prépare ! On en a déjà parlé plusieurs fois sur notre blog, pour que la classe soit réussie, pour que les apprentissages puissent être gagnants : nos cours doivent être préparés, organisés. Les élèves sont des êtres sensibles, la moindre faille sera ressentie ! On ne va pas exagérer, tout ne se joue pas au premier regard, mais quand même, soyez prêts !

Instaurer un climat de confiance. Vous aurez tout gagné si vous réussissez à constituer un sentiment d’appartenance à la classe, et que vos élèves puissent se sentir partie intégrante de cette classe-équipe. On accueille les élèves, on fait connaissance et dès le debut : on les met en confiance, c’est une des règles essentielles pour commencer à installer ce climat de confiance. Ils doivent sentir qu’ils comptent, que vous vous intéressez à eux.

Mieux se connaitre. « L’élève », et je le mets au singulier, car chaque apprenant est différent, donc chacun d’eux doit sentir qu’il est important à vos yeux (difficile avec une clase de 30, voire plus… mais quand même !). On profitera des premiers jours pour faire connaissance (refaire) et mieux se connaitre si on se connait déjà. Certes, c’est un exercice classique de rentrée mais évitez la fiche de renseignements, c’est désuet, pensez à « innover ». Comme vous savez que j’adore les cartes mentales, on pourra demander aux élèves de réaliser une carte mentale pour se présenter. Et pour avoir le côté jeu-ludique, ils n’inscriront pas leur prénom au centre de la carte mais tout simplement « moi ». Ensuite, place au jeu : on affichera les cartes et on devinera « qui est qui ? »

Faites simple. Soyez explicite dès les premiers instants. Posez les règles, définissez-les ensemble, c’est-à-dire en discutant, on établit un « contrat de travail » de la classe. C’est une bonne manière de souder les liens entre enseignant et apprenants, et bonus : ça nous permet de réviser !

Comme quoi beaucoup de choses se jouent dès la rentrée… Mais dites-le, qui n’angoisse pas la veille de la rentrée ? Qu’on soit enseignant en primaire ou en secondaire, on est tous quelque part un peu anxieux la veille. C’est comme quand les comédiens font leur entrée en scène, le trac s’envole dès les premières paroles, non ? Alors, surtout, pas trop de stress, un peu d’anticipation et d’organisation vous aideront à vous « sentir bien dans vos baskets ». Et l’amour que vous avez pour votre profession est une des armes les plus puissantes que vous possédiez ! Donc, « Zen, soyons zen ».

Finalement, je driais que les mots à retenir sont : précis, clair, rigoureux, organisé. J’ajouterais aussi bonne humeur car en classe de français, on est là pour passer de bons moments avec l’envie de découvrir de belles choses, tous ensemble. Et n’oublions pas que nous, professeurs de français, nous en sommes les vecteurs !

Bonne rentrée 2017 !

 

Vacances studieuses ou pas ? Quelques idées.

C’est bientôt les vacances ! Vacances bien méritées ! Le mois de juin touche à sa fin, c’est l’heure de faire le bilan. Il est sûrement positif, mais nous le savons tous, l’enseignement est en constante transformation et nous, enseignants, il nous faut nous adapter à tous ces changements pour améliorer nos techniques de classe, faciliter les apprentissages de nos élèves et toujours chercher de nouvelles idées motivantes pour tout le monde !

Voici quelques idées pour ceux qui décident de faire rimer : vacances-plaisir avec vacances-studieuses !

1) Partir en France en immersion linguistique pour améliorer votre niveau delangue : seul(e) ou à plusieurs, entre amis ou en famille, quoi de mieux que de se retrouver dans le pays pour pratiquer la langue et se réactualiser ! Comme tout le monde, on a tendance à utiliser trop souvent les mêmes mots, les mêmes expressions ! Un petit voyage en France et être au contact de Français, c’est la meilleure solution pour y remédier et redéclencher certaines choses (endormies dans un petit coin de notre cerveau). Il existe de nombreux organismes qui proposent également des programmes purement linguistiques pour les professionnels de l’enseignement du FLE. C’est aussi une bonne solution ! Lire la suite

Journée de l’Europe : ressources pour la classe de français

Le 9 mai, mardi prochain, c’est la journée de l’Europe. Alors, à cette occasion, Journée de l'Europepourquoi ne pas travailler cette semaine, avec vos élèves, sur le thème de l’Europe ? Il m’arrive souvent de voir des professeurs de français particulièrement actifs et certains fêtent même l’Europe en classe, avec leurs élèves. C’est pourquoi, j’ai décidé de rédiger ce billet. Je prétends donc vous donner quelques pistes afin d’être « à jour » sur l’Europe, l’Union européenne et la journée de l’Europe !  Lire la suite

Comment optimiser au maximum notre temps de classe ?

Le nombre d’heures de cours de français hebdomadaire étant si limité, on sera tous d’accord, nous devons user de stratégies pour profiter au maximum du temps de classe. Comment fait-on cela ? Comment optimiser au maximum notre temps de classe ?

La première des choses, c’est la gestion de classe. Cette dernière constitue la base à partir de laquelle on va pouvoir construire nos séances dans un climat propice à l’enseignement (et ce n’est pas toujours chose simple !). Elle vise à optimiser le temps d’apprentissage en classe en gérant le comportement des apprenants ainsi que les contenus pédagogiques et didactiques abordés en classe. Il est donc recommandé de créer un climat favorable à l’apprentissage en instaurant des routines et en posant de manière claire les règles de vie et de fonctionnement. Pour cela : prévoir des retours au calme, des transitions entre les activités, nommer des responsables, des gardiens du silence par exemple, etc.). Et surtout, dès le debut, soyons clairs et cohérents et restons-le !

Voir vos apprenants comme des « acteurs ». Faire cours n’est pas ou n’est plus une démonstration collective de son savoir. En tout cas, ça ne devrait pas l’être. Nos apprenants sont uniques, nous le savons et nous nous efforçons pour les faire progresser à leur manière et à leur rythme. De plus, nous avons la lourde tâche de les faire évoluer dans un contexte de classe positif et donner le meilleur de nous-mêmes afin qu’ils deviennent des « acteurs » autonomes ! Optimiser le temps de classe, c’est ça aussi : pouvoir compter sur nos apprenants, déléguer, les laisser progresser, les accompagner et leur donner les clés de la « réussite » 🙂

Construire des séquences efficaces et dynamiques sans temps morts. En tant qu’enseignants nous devons concevoir, organiser, mettre en oeuvre, établir une relation pédagogique et éducative qui donne du sens aux différents apprentissages entrant en jeu. Et pour compliquer l’affaire (comme si elle était simple), nous devons prendre en compte la situation de chaque élève, travailler en équipe et monter des projets pluridisciplinaires ! Le maitre mot est : « efficacité » ! Nous devons imposer le rythme de nos séances et les dynamiser en variant les activités (attention aux activités trop longues !). Une chose est sûre : en classe de langue, nous devons parler, écouter, échanger, jouer, vivre en français ! Ce dernier aspect est essentiel puisqu’il apporte du concret dans nos cours parfois trop souvent éloignés de la réalité.

Gérer et occuper l’espace : Bouger et faites bouger vos élèves !

De nombreux enseignants partagent leurs pratiques sur Internet et organisent même des réunions. Elles leur permettent d’échanger, de décrire leurs difficultés, d’écouter d’autres manières de faire, etc. Ainsi, ils ne gardent que ce qui leur fait sens et cela leur permet même d’avoir de nouvelles idées.

Cultivons leur envie d’apprendre !

La semaine de la langue française et de la Francophonie

Chaque année, le 20 mars, est célébrée la Journée internationale de la Francophonie. C’est une journée importante puisque nous célébrons la Francophonie dans le monde entier ! Cette année, la semaine de la langue française et de la Francophonie se déroule du 18 au 26 mars 2017. C’est alors l’occasion de célébrer la langue française à travers de nombreuses animations organisées un peu partout. Les professeurs de français dans le monde ont l’habitude d’organiser des activités autour de cette grande fête de la langue française ! Pour cela, je vous propose, à l’avance, ce billet qui vous donnera, je l’espère, quelques pistes.

Tenons-nous informés grâce à internet et aux réseaux. La Semaine de la langue française et de la Francophonie a été créée en 1995 à l’initiative du Ministère de la Culture et de la Communication. Elle est organisée chaque année autour du 20 mars, journée internationale de la Francophonie. Tout le monde se sent concerné : les Ambassades de France, les consulats, les universités, les entreprises, les écoles. Consultez les évènements, faites même une recherche par ville, région ou même pays.  Pour trouver un événement (ateliers artistiques, spectacles, expositions, soirées festives, conférences, lectures etc.) ou en ajouter un, rendez-vous sur le site du 20 mars. Et puis, plus près de chez nous, ici, en Espagne, consultez les manifestations organisées à Madrid : cinéma, théâtre, conférences (…). Organisez votre agenda 😉

Cette semaine offre au grand public l’occasion de manifester son attachement à la langue française en célébrant sa richesse et sa diversité. Dans le cadre de cette Semaine, l’opération « Dis-moi dix mots » invite à créer des événements littéraires ou artistiques en mettant en avant dix mots de la langue française. D’ailleurs, il y a quelques semaines, nous avions dédié un billet à cette opération. Téléchargez le dépliant des 10 mots, il propose des définitions, des jeux, des textes, etc. Voici une petite idée sympa pour vos prochains cours : travailler sur les petites vidéos des 10 mots de cette année.

Cette semaine étant un petit peu spéciale, on fêtera la langue française à notre manière en proposant des ateliers en classe. Les élèves passeront d’un atelier à un autre : ateliers d’écritures, jeux linguistiques, dictées, slam, concours, lectures, affiches, etc. C’est donc une bonne excuse pour jouer avec les mots et découvrir ou faire découvrir les subtilités de la langue française. Et en parlant de « dictée », la parrain de cette nouvelle édition est Bernard Pivot, un vrai passionné de la langue française. Ça donne tout de suite envie de faire une petite dictée, n’est-ce pas 😉 ?

C’est une semaine heureuse pour tous les francophones et tous les amoureux de la langue française. Et vous, comment allez-vous fêter cette 27ème édition ?

Mobilisons-nous pour faire partager le plaisir des mots.

Mes bonnes résolutions « FLE » pour 2017 !

Toute l’équipe de Pearson FLE se joint à moi pour vous souhaiter à tous, une très bonne année 2017 ! Nous vous adressons tous nos vœux de bonheur, joie, réussite, travail, succès, santé, etc. Pour bien commencer l’année, nous allons, comme de coutume, prendre nos bonnes résolutions, que nous allons tenir bien évidemment ;-). Vous y avez certainement déjà pensé au niveau personnel, maintenant, ensemble, nous nous engageons pour des résolutions « FLE » pour 2017 !

 Commençons par une petite anecdote quant à l’origine de la tradition des vœux pour la nouvelle année.  Cette pratique est née en Grande-Bretagne en 1840 avec l’apparition du premier timbre-poste qui facilita les échanges de courriers. Elle se répandit alors dans toute l’Europe. En France, c’est un peu différent, il existe une pratique ancestrale qui est celle de rendre visite aux gens que l’on aime (proches, amis, famille, etc.) durant les 15 premiers jours de la nouvelle année afin de leur souhaiter les vœux pour la nouvelle année. Vers les années 1930, la coutume de l’envoi des vœux par courrier par le biais de la petite carte s’est peu à peu répandue. Aujourd’hui, ces deux pratiques ont tendance à se perdre. L’ère du numérique remplace malheureusement toutes ces petites attentions. Le côté émotionnel et exceptionnel qui accompagnait la carte écrite à la main et sur laquelle tous les mots s’adressaient exclusivement au destinataire se perd bien malheureusement dans les sms et méls que nous recevons aujourd’hui.

Et les bonnes résolutions dans tout ça ? Arrêter de fumer, faire du sport, apprendre l’anglais, etc. Notre début d’année ressemble souvent à ça, plein de bonnes intentions qui, souvent, ne se réalisent pas toujours… Cette tradition remonte à l’Antiquité : au moment de la nouvelle année, les Babyloniens voulaient rembourser leurs dettes auprès de leurs dieux en leur faisant des offrandes, en rendant des objets empruntés. Les Romains ont ensuite continué avec la tradition puis, ainsi de suite au fil des siècles. Lisez cet article intéressant et qui vous révèlera que 90 % des bonnes résolutions ne sont pas tenues 😉

 Nos bonnes résolutions « FLE » pour 2017 :

  • Être (toujours) positif !
  • Intégrer (toujours plus) de réel dans nos cours !
  • Faire vivre nos cours !
  • Se mettre à la pédagogie active : faire faire nos élèves puisque c’est en faisant qu’on apprend !
  • Simplifier nos cours ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué 😉
  • Se mettre au numérique ! : et un article très intéressant à lire à ce sujet 😉
  • Organiser un échange scolaire.

Et les vôtres ? Qu’est-ce que vous rajouteriez ? Si vous êtes à court d’idées, je vous recommande de lire cette BD humoristique sur les bonnes résolutions pour être un bon prof :-).

Très bonne rentrée et très bonne semaine à tous !

Halloween : idées d’activités pour la classe de FLE

Halloween France FLECette semaine pré-Halloween, nous avons décidé de nous plonger dans cet univers qui, certes, est une tradition anglo-saxonne mais, comme beaucoup l’ignorent, est une fête aussi très importante au Canada et même dans la partie francophone ! C’est pourquoi nous avons choisi de dédier ce billet à cette fête en découvrant des infos, des recettes, des idées d’activités pour que vos cours de FLE, cette semaine, aient un air d’Halloween.

Origines de cette fête : On fête Halloween le 31 octobre, la veille de la Toussaint ; c’est une fête celtique d’origine irlandaise. Aujourd’hui, Halloween est principalement célébré en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie et aussi mais dans une moindre mesure, en France et dans d’autres pays d’Europe. Lire la suite

Enseigner et apprendre à partir de schémas en classe de FLE

renforcer le françaisPourquoi le dessin ne devrait être réservé qu’uniquement aux élèves de maternelle et de primaire ?

Qu’est-ce qu’on entend par schéma en classe de FLE? Pourquoi les représentations schématiques ne devraient être réservées qu’aux filières scientifiques ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans ce nouveau billet FLE consacré à l’enseignement et apprentissage à partir de schémas.

Les avantages des schémas : c’est plus clair, plus fluide, plus ludique. Et soyons sincères, pour les enfants, c’est beaucoup plus attractif que du texte.

  • Méthode efficace pour reproduire et par la suite, mémoriser des informations.
  • Forme logique et créative de prendre des notes : donner du sens à l’information.
  • Représenter ses idées sous forme schématique.
  • Méthode qui facilite l’organisation d’idées.
  • D’accéder à la compréhension d’un message plus facilement et rapidement.
  • D’être acteur de son apprentissage : en faisant les cartes, en participant à leur élaboration.
  • Faire des schémas en classe est une très bonne manière pour faire travailler les élèves en groupe.

Lire la suite

C’est la rentrée : idées et astuces pour les premiers cours de FLE

idées et astuces pour les premiers cours de FLEQue vous soyez professeur de français dans le primaire, le secondaire ou au lycée, les premières séances sont plus qu’importantes ! Cela sous-entend que les bonnes habitudes doivent se prendre dès le début ! Alors, pour commencer sur les chapeaux de roue cette nouvelles année scolaire, nous allons parler idées et astuces de rentrée, pour aborder au mieux les premiers cours de FLE. Lire la suite