Joyeuses fêtes de fin d’année !

Toute l’équipe de FLE vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année !

 

On se retrouve en 2017 pour encore plus d’infos, d’activités et d’idées sympas pour vos cours de français. En attendant : bonnes vacances à tous !

  • Pour vous inscrire à notre blog de FLE : cliquez ici sur Fan de FLE
  • Pour nous suivre sur Twitter : @pearsonFLE
  • Pour être au courant de nos dernières nouveautés, rendez-vous sur notre site.

Des idées d’activités FLE à partir de photos

Pour terminer l’année, je vous propose un dernier billet FLE. Voici une sérieDes astuces pour perdre son accent espagnol d’activités à mettre en place à partir de photos. Utilisez-vous des photos pour vos cours de français ? Pourquoi utiliser des photos ? Quels sont les avantages ? Dans ce post, nous apportons des réponses à ces quelques questions. Les images et les photos sont d’excellents supports pour nos cours. Les documents visuels sont des documents puissants dans le sens où le nombre d’activités à mettre en place est infini.

  • Pourquoi les documents visuels sont si intéressants s’ils sont dépourvus de texte ? Quel est alors l’intérêt didactique ? Le document visuel est avant tout un déclencheur d’interactions.
  • Pourquoi préférer les photos ? Tout simplement parce que la photo apporte ce côté authentique et réel à nos cours et c’est essentiel de veiller à rendre nos cours vrais et vivants !

Nous devons percevoir les photos comme une solution à une éternelle question : « comment faire parler les apprenants ? ». Et ce qui est fascinant c’est le fait que l’on peut travailler la même image avec des élèves débutants ou avec des élèves d’un bon niveau. Notre travail est alors celui de proposer la consigne et de la faire évoluer et nous nous convertissons en animateur où notre rôle est de corriger les productions orales des apprenants. 

Activités FLE à partir de photos :

  • Commenter des photos : donner son opinion, décrire, expliquer, justifier, etc. le professeur est médiateur. Cet exercice est très intéressant, chaque élève peut s’expliquer librement et cela est très enrichissant puisque tout le monde ne voit pas les mêmes choses, ne perçoit pas les choses de la même manière.
  • Projet roman-photos : les élèves travaillent leur imagination, la production écrite et la créativité.
  • Sélection de photos : choisir des photos qui suscitent l’intérêt des élèves, laLeçon_de_français_langue_étrangère curiosité puis des réactions. Le professeur reste à un second plan et une discussion s’établit entre les élèves. Ils prennent position, approuvent, s’opposent et toutes ces situations sont propices à l’appropriation langagière.
  • Les photos et leur contenu culturel à exploiter en fin de séquence.
  • Les activités FLE à partir de photos dépendent de votre originalité, votre capacité d’anticipation et d’imagination.

Les élèves s’approprient les photos et toutes les activités que l’on peut instaurer en classe, favorisent l’autonomie et l’implication de nos apprenants.

Soyez connectés à la réalité ! Profitez des vacances de Noël, faites des photos et utilisez-les comme support !

Des bons plans pour le mois de décembre !

Le mois de décembre, c’est le mois des fêtes de Noël, des fêtes de fin d’année, leMarché de Noël_Paris mois de la magie. Alors, que faire ou plutôt, comment s’organiser pour tout faire ? Où se rendre pour vraiment savourer le mois de Noël et se plonger dans cette ambiance féérique ? Grâce à ce billet : voici des bons plans pour le mois de décembre, prêt(e)s pour un petit voyage express en France ?

Lire la suite

La Saint-Nicolas : de la légende à la fête !

Le mois de décembre a commencé, les marchés de Noël aussi ! Saviez-vous que le 6Saint-Nicolas Nancy décembre, en plus de souhaiter une bonne fête à tous les « Nicolas », en plus d’être un jour férié en Espagne, c’est le jour de la « Saint-Nicolas ». Mais qu’est-ce que c’est la Saint-Nicolas ? Cette semaine, nous vous proposons un billet autour de cette légende du Saint-Nicolas qui, chaque année, est aussi une grande fête, mais alors, savez-vous alors de quelle région le Saint-Nicolas est-il le patron ? Je vous invite à lire ce post pour tout savoir sur ce personnage. Lire la suite

À la découverte de la France ! Étape nº13 : Région Île-de-France

La fin de l’année est proche, elle va marquer la fin de notre Tour de France puisque depuis plus de 12 mois maintenant (en comptant la pause estivale), nous parcourons la France et nous vous avons présenté 12 des 13 nouvelles régions, sous différents aspects. L’heure de la fin a sonné et nous voilà arrivés, cette semaine, nous posons nos bagages en région Île-de-France : fin de trajet.

Un peu … de présentation : C’est la région la plus connue (des élèves), la plus petite

Île-de-Francede France mais la plus densément peuplée, capitale oblige ! En effet, cette région compte près de 12 millions d’habitants ! Saviez-vous d’ailleurs qu’on les appelle les Franciliens ? Que dire de cette région ? Beaucoup de choses, mais retenons que c’est le poumon économique de tout un pays, une région aux multiples cultures qui accueille des gens de tous horizons et bien entendu, l’effet région-capitale la rend puissante à tous niveaux ! On pourrait laisser la liberté aux élèves de présenter cette région, celle qu’ils connaissent le mieux sans doute. Ils la présentent en groupe, de manière originale, en sélectionnant les aspects de leur choix. Lire la suite

Organiser un échange linguistique en classe de FLE

L’organisation d’un échange linguistique n’est pas une mince affaire, préparer un séjour linguistique requiert force, organisation, constance et bien sûr, et commefautes typiques des hispanophones en français toujours j’ai envie de dire : motivation ! C’est un travail de longue haleine, un projet linguistique qui s’étend sur toute une année et devient surtout la clé de voûte de notre enseignement tout au long de l’année scolaire en question. Alors, par ce billet, nous avons souhaité vous apporter des conseils, des idées mais aussi et surtout souligner les aspects positifs que tout échange linguistique procure aux élèves et sans aucun doute, aux enseignants !

Il y a différents stades dans le déroulement de tout échange linguistique : la préparation – le voyage en lui-même, c’est-à-dire l’expérience, le vécu, sur le terrain – puis l’exploitation à posteriori. Toutes les étapes favorisent le développement de l’autonomie chez les apprenants.

  • Cette autonomie s’acquiert progressivement dans le sens où toute l’année est jalonnée de travaux, recherches et activités autour du voyage à venir. Puisqu’il s’agit d’un échange, cela suppose « correspondant » et « famille d’accueil ». EnFLE effet, dès la debut de l’année, chaque élève fait la connsaissance de son correspondant. Souvent, cette correspondance commence par une présentation des élèves espagnols (ou français) à l’autre classe. Les deux correspondants font connaissance tout au long de l’année par échange de lettres manuscrites, méls ou même pourquoi pas par des séances de communication en direct et de vive voix, sur l’ordinateur. Il est vrai que de plus en plus de classe organisent des rencontres « virtuelles » et communiquent en groupe classe à travers un écran ! Toutes ces activités sont marquantes et on ne peut plus motivantes pour les élèves.
  • Vient ensuite la préparation du voyage en elle-même. Avant de se rendre sur place, il va falloir déterminer des thèmes de recherches sur lesquels on va travailler en classe. Il est conseillé de former des groupes qui vont, chacun se « spécialiser » sur un sujet précis et en lien avec l’échange scolaire pour, par la suite réaliser un exposé en classe. Les thèmes à travailler sont libres mais certains sont incontournables comme : la découverte de la ville et de la región – le système éducatif du pays concerné – le mode de vie et les habitudes des adolescents de leur âge, dans ce pays – etc.
  • L’heure du voyage a sonné ! Imaginez un seul instant l’intensité de l’immersion linguistique dans laquelle se voient plongés les élèves ! Les situations de communication face auxquelles ils se retrouvent durant la durée du séjour sont multiples : conversation avec divers interlocuteurs natifs; mais la nature du message linguistique est aussi extrêmement variée. En effet, au quotidien, ils reçoivent des messages visuels et auditifs dans la langue d’apprentissage : affiches et spots publicitaires, télé, radio, presse, jeux, etc. Les élèves sont constamment sollicités, il faut donc qu’ils apprennent à saisir l’essentiel du/des message(s) et cela implique un effort constant de concentration et d’attention. Les apprenants sont d’ailleurs les premiers surpris de voir qu’ils sont capables de comprendre l’essentiel d’un message, quel qu’il soit, et ce, même les premiers jours de cohabitation avec le français. Les bénéfices pour les élèves ne sont pas uniquement de l’ordre linguistique mais également au niveau du développement personnel et de l’autonomie, en plus de l’aspect civique, culturel et émotionnel, etc.
Pour les professeurs qui doutent encore à se lancer dans un échange, l’aspect économique n’est pas à négliger non plus. Le coût d’un échange scolaire est bien plus réduit que celui d’un voyage linguistique puisque un bon nombre d’activités peut être organisé dans les établissements respectifs et le second point est celui de l’hébergement, qui est « gratuit » en famille d’acceuil. Alors ne doutez plus 😉
Il y a de nombreuses agences spécialisées dans l’organisation de ce type de séjour et qui vous aident à entrer en contact avec un établissement mais grâce à internet, vous trouverez votre bonheur si vous êtes à la recherche d’un établissement en France ou dans un pays francophone; en voici un exemple !

L’expérience est tellement positive à tous points de vue que les efforts à fournir au préalable valent vraiment le coup et sont vite oubliés !

 

À la découverte de la France ! Étape nº12 : Région Bourgogne-Franche-Comté

À la découverte de la France ! Étape nº12 : Région Bourgogne-Franche-ComtéLe mois de novembre arrive à grands pas et pour notre avant-dernière étape de notre saga « À la découverte de la France ! », nous vous proposons une escale dans la région Bourgogne-Franche-Comté. Je ne suis pas sûre que nos petits apprenants aient grand-chose à nous raconter au sujet de cette région. Je vous propose donc de leur donner quelques pistes et de les laisser réfléchir un petit peu.

Voici un petit jeu à leur proposer pour lancer le sujet : À la découverte d’une nouvelle région. Amusez-vous à proposer des mots-indices à vos élèves et ils devront alors, par association d’idées, découvrir un mot. Voici un exemple : ville – France – marque de moutarde connue (réponse : Dijon biensûr J)  ou encore : auteur – Littérature – Les Misérables (réponse : Victor Hugo). Prenez ensuite une carte de France et situez la ville de Dijon. Cela vous amènera à présenter cette nouvelle région de France : Bourgogne-Franche-Comté. Lire la suite

Halloween : idées d’activités pour la classe de FLE

Halloween France FLECette semaine pré-Halloween, nous avons décidé de nous plonger dans cet univers qui, certes, est une tradition anglo-saxonne mais, comme beaucoup l’ignorent, est une fête aussi très importante au Canada et même dans la partie francophone ! C’est pourquoi nous avons choisi de dédier ce billet à cette fête en découvrant des infos, des recettes, des idées d’activités pour que vos cours de FLE, cette semaine, aient un air d’Halloween.

Origines de cette fête : On fête Halloween le 31 octobre, la veille de la Toussaint ; c’est une fête celtique d’origine irlandaise. Aujourd’hui, Halloween est principalement célébré en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie et aussi mais dans une moindre mesure, en France et dans d’autres pays d’Europe. Lire la suite

Enseigner et apprendre à partir de schémas en classe de FLE

renforcer le françaisPourquoi le dessin ne devrait être réservé qu’uniquement aux élèves de maternelle et de primaire ?

Qu’est-ce qu’on entend par schéma en classe de FLE? Pourquoi les représentations schématiques ne devraient être réservées qu’aux filières scientifiques ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans ce nouveau billet FLE consacré à l’enseignement et apprentissage à partir de schémas.

Les avantages des schémas : c’est plus clair, plus fluide, plus ludique. Et soyons sincères, pour les enfants, c’est beaucoup plus attractif que du texte.

  • Méthode efficace pour reproduire et par la suite, mémoriser des informations.
  • Forme logique et créative de prendre des notes : donner du sens à l’information.
  • Représenter ses idées sous forme schématique.
  • Méthode qui facilite l’organisation d’idées.
  • D’accéder à la compréhension d’un message plus facilement et rapidement.
  • D’être acteur de son apprentissage : en faisant les cartes, en participant à leur élaboration.
  • Faire des schémas en classe est une très bonne manière pour faire travailler les élèves en groupe.

Lire la suite

À la découverte de la France ! Étape 11 : Région Centre-Val de Loire

À la découverte de la France ! Étape 11 : Région Centre-Val de LoirePour annoncer notre entrée en octobre, nous poursuivons notre Tour des nouvelles régions de France et nous faisons désormais une pause en région Centre-Val de Loire. Il est fort possible que cette région soit méconnue de la part de vos élèves. Mais comme nous ne nous rendons jamais, nous allons essayer d’en sortir quelque chose, pour que d’eux-mêmes ils puissent nous en parler (ne serait-ce qu’un tout petit peu).

Commençons par notre traditionnel « brainstorming » : que leur vient-il à l’esprit lorsqu’ils entendent « région Centre-Val de Loire » ? S’ils ne sont pas inspirés, je vous conseille de leur donner des pistes ou de leur poser des petites devinettes pour qu’ils puissent au moins parler de la Loire et du Centre. À partir du mot « Centre », ils seront capables de situer la région sur une carte de France. Et concernant « la Loire », s’ils n’ont aucune idée de ce que c’est (tout dépend de leur niveau), jouez à la devinette. Lire la suite