Action et cinéma en classe de FLE

À l’occasion de Festival de Cannes, nous avons décidé de consacrer ce nouveau billet, au cinéma. Cette année, c’est la 71ème édition et elle se déroulera du 8 au 19 mai. Le cinéma en classe de FLE, c’est un excellent support d’apprentissage et ça peut aussi constituer un projet de classe très motivant.

Le vocabulaire du cinéma 

On proposera diverses activités/jeux en classe autour des mots se rapportant au cinéma. Lire la suite

Journée du rire ! Et si on riait pour mieux apprendre ?

Je dis souvent que tout est dans l’attitude, alors sourire, oui, dès que possible ! Mais rire, est tout aussi important. Rire en salle de classe peut représenter tout le contraire d’un contexte scolaire studieux et laborieux. En effet, certains pensent encore de nos jours que pour une bonne discipline en classe, la meilleure arme est une attitude sérieuse. Quel dommage… Aujourd’hui, nous avons justement voulu prouver le contraire. Le 6 mai, c’est la journée mondiale du rire et à cette occasion, nous allons créer un climat de classe détendu : et si on riait pour mieux apprendre ? Poursuivez la lecture et expérimentons le rire avec nos élèves, les bienfaits sont garantis ! Lire la suite

Préparons la journée du livre, à l’école et en français !

Quel jour a lieu la journée mondiale du livre ? Vos élèves le savent-ils ? En principe oui puisque chaque année, de nombreuses manifestations sont organisées dans les écoles à cette occasion. C’est donc, le 23 avril et cette journée existe depuis 1995. La fête du livre, c’est une bonne excuse pour mettre en marche des projets extraordinaires en classe avec nos élèves. Poursuivez la lecture 😉 pour en savoir plus !

Pourquoi le 23 avril ?

L’UNESCO a choisi le 23 avril, comme date symbolique pour fêter la journée du livre, mais pourquoi donc ? C’est en fait une drôle de coïncidence qui rapproche Miguel de Cervantes et William Shakespeare, mais laquelle ? Faites écouter ce podcast à vos élèves pour en découvrir la réponse. Lire la suite

Bonnes vacances !

Le mois de mars est sur le point de s’achever, ce fut un mois chargé en événements et surtout : le mois de la langue française !

Maintenant, avant d’attaquer le troisème trimestre, une petite pause s’impose 😉 !

Bonne chasse aux oeufs et nous vous souhaitons de bien profiter de ces quelques jours de repos ! On se retrouve dans une semaine pour un nouveau billet FLE pour accueillir le mois d’avril

Le Printemps des poètes en classe !

Le 21 mars, c’est bientôt ! Pour ceux qui ne le savent pas c’est la journée mondiale de la poésie. Dans les écoles aussi, on fête la poésie et on commence même plus tôt, avec un autre grand événement autour de la poésie : le printemps des poètes !

20ème édition : du 3 au 10 mars, en France, c’est le printemps des poètes. Cette manifestation est liée au milieu scolaire et dans les écoles, les petits de la maternelle jusqu’aux grands, du lycée y participent, à leur manière. Que font-ils exactement ? Les enseignants et leurs apprenants participent et assistent à de nombreuses actions : lectures de poèmes – correspondances et rencontres avec des poètes – expositions – ateliers d’écriture – concours – etc. Lire la suite

Journée de la Francophonie et semaine de la langue française

Le mois de mars est là ! C’est un mois important pour la langue française et pour la Francophonie. De nombreuses journées nous attendent, nous vous proposons donc de faire le tour de quelques initiatives dans le monde francophone. Et vous, comment vous fêtez la langue française dans votre établissement ? Je sais que beaucoup d’entre vous réalisent de belles choses à cette occasion.

La semaine de la langue française et de la Francophonie : Elle aura lieu du 17 au 25 mars 2018 sous le thème des usages de la parole. C’est l’occasion de participer à de nombreuses activités et animations partout en France, mais aussi à l’étranger. L’opération nationale Dis-moi dix mots est notamment mise à l’honneur lors de ces journées. RFI propose un jeu-concours Speakons en français. Les mots anglais font partie de notre vocabulaire, le jeu propose de trouver des équivalents en français. Cette année, la thématique est : les mots des Arts. Le concours est ouvert à tous, alors, encouragez vos élèves !! Lire la suite

Débat autour des devoirs

Devoirs ou pas devoirs ? Les opinions sont divergentes à ce sujet. On est pour ou on  est contre. Il y a des enseignants qui sont pour, d’autres qui sont contre, d’autre qui sont pour mais avec un bémol. Ensuite, il faut tenir compte aussi de l’opinion des parents, bref, c’est un vrai débat ! Par contre, une chose est sûre, si on demande l’avis de nos apprenants, ils seront contre, pas de doute là-dessus.

Réflexion : Une partie des apprentissages se déroule en milieu scolaire mais c’est loin d’être la plus importante. Alors, en effet, on apprend partout où on se trouve, on apprend en situation : dans la rue, en voyage, à la maison, au supermarché, etc. On apprend des autres et on apprend aux autres. Pour nous, enseignants de français, c’est une bonne nouvelle, la langue (mais aussi les élèves 😉 ) doit être en mouvement et elle doit vivre ! Les élèves doivent donc être en interaction, la majeure partie du temps. Alors, devoirs : utiles ou inutiles ?

Devoirs pratiques et personnalisés ? Si les élèves sont tous différents, apprennent d’une manière différente, ont des niveaux différents. Pourquoi auraient-ils tous les mêmes devoirs ? Une chose est sûre et valable pour tous : sans entrainement il n’y a pas de progrès et sans pratique, il n’y a pas d’acquisition de compétences. L’apprentissage surgit si et seulement si il y a pratique et expérimentation. On parle beaucoup d’individualiser les apprentissages pendant l’heure de classe, mais pourquoi ne pas le faire aussi à la maison ? On ne se pose même pas la question, mais ce serait logique n’est-ce pas ? Pourtant, dans la pratique, ça ne se concrétise pas vraiment… On a tous tendance à donner des exercices à faire à la maison et comme une évidence, les mêmes activités pour toute la classe. Il serait peut-être bon d’essayer de prendre du recul à ce sujet…

Que faire ? Comment faire ? Lorsqu’un élève ne réussit pas une tâche, il ne suffit pas d’augmenter la dose, c’est-à-dire de redonner la même activité ou du même style pour qu’il comprenne et qu’il réussisse… S’il n’a pas réussi à le faire en classe, pourquoi réussirait-il à le faire à la maison ? C’est illusoire… À contrario, c’est l’effet opposé qu’on peut obtenir et dans ce cas, les devoirs sont source de découragement et d’abandon. Il faut donc s’interroger : Pourquoi je donne des devoirs à mes élèves ? Parce qu’il n’a pas fini un exercice en classe ? Pour renforcer un point mal compris ? Parce que je donne le même exercice à toute la classe ? Avant tout, je dois me donner un but. Il y  a du positif dans les devoirs, alors il faut savoir quoi donner à faire à la maison ? À qui ? Pourquoi ? Comment ? 

Les devoirs … pour : 

  • développer l’autonomie et les bonnes habitudes de travail.
  • développer le goût du travail personnel.
  • soutenir la motivation scolaire.
  • soutenir la mémorisation.
  • généralisation les apprentissages.
  • consolider un apprentissage.
  • se sentir responsable et tenir ses engagements.

Les devoirs deviennent : 

  • un moment de plaisir où les élèves peuvent s’exprimer sur quelque chose qu’ils aiment.
  • l’occasion de développer leur créativité et de faire appel à leurs talents !
  • modulables et adaptés au rythme d’apprentissage de chacun.

Concrètement … : 

  • parler d’eux : présenter un objet fetiche, une activité ou une passion.
  • raconter un souvenir.
  • faire une vidéo : une recette – leur chambre – une chanson – une danse – un micro-trottoir – une interview …
  • donner leur opinion personnelle (sur un film, une photo, un fait d’actualité, etc.).
  • réaliser un exposé sur un sujet de leur choix.
  • proposez une liste d’activités : ils choisissent et cochent sur votre liste ce qu’ils vont faire. Ça devient un peu à la carte, ils aimeront l’idée jen suis persuadée !

En France et ailleurs, c’est un éternel débat… Toujours est-il que les choses progressent tout de même puisque le ministre de l’Éducation français défend le dispositif « devoirs faits », qui prétend que les élèves rentrent à la maison, sans devoirs (ils sont censés les faire en classe).

Pour finir, voici un petit micro-trottoir : Pour ou contre les devoirs à la maison ?

Et vous, vous en pensez quoi ? Et vos élèves ? Organisez un petit débat en classe 😉

Rappelez-vous que l’être humain apprend quand on lui fait confiance et qu’on le guide 😉

Bonne semaine !

On est tous prêts pour le carnaval !

Au carnaval, on se déguise, on défile dans les rues, quoi d’autre ? Posez donc la question à vos élèves : Que faites-vous pour le carnaval ? Le mot « carnaval » vient du latin « carne levare » qui veut dire « enlever la viande » et donc, se préparer au Carême.

Le saviez-vous ? la date du carnaval n’est jamais la même, elle change d’une année à l’autre. La date dépend de la date de Pâques. Mardi Gras, le jour du défilé du carnaval, tombe exactement 47 jours avant Pâques. D’où vient ce nom « Mardi Gras » ? Comme son nom l’indique, avant le Carême, on mange « gras » et ce fameux mardi annonce l’arrivée de la période de jeûne (le Carême). Amusez-vous à prendre un calendrier en classe : vos élèves cherchent le jour de Pâques puis décompte les 47 jours. Quel est donc le jour exact de Mardi Gras cette année ? (réponse : le 13 février).

Le champ lexical. Reprenez la question : Que faites-vous pour le carnaval ? dans l’objectif de faire parler vos élèves et de voir du vocabulaire spécifique. On attend des mots comme : défilé, se déguiser, un déguisement, chars, musique, danses, confettis, serpentins, couleurs, une parade, etc. Vous pourrez très certainement compléter cette liste avec d’autres mots propres à l’ambiance carnavlesque !

Quels sont les carnavals célèbres dans le monde ? Ils répondront très certainement près de chez eux : le carnaval de Cádiz et celui des Canaries. Ils parleront aussi sans doute du carnaval de Venise et de Rio de Janeiro. Et dans le monde francophone ? Et en France ? Connaissent-ils des carnavals célèbres ? Vous proposerez à vos élèves cette liste de carnavals célèbres dans le monde francophone. Ils devront associer chaque carnaval à sa description. (réponses : 1d – 2c – 3b – 4e – 5a).

  1. le carnaval de Nice                       a. un vrai carnaval vénitien vous attend !
  2. le carnaval de Dunkerque            b. l’emblème est un bonhomme de neige !
  3. le carnaval de Québec                 c. découvrez les 11 géants et plein de couleurs !
  4. le carnaval de Guyane                 d. vive les batailles de fleurs !
  5. le carnaval d’Annecy                    e. les stars sont les touloulous !

Le carnaval, c’est une grande fête qui ne résume pas à un seul jour mais qui s’étend parfois sur plusieurs semaine, et même plusieurs mois !

Et pendant les fêtes de carnaval, en France, on se régale. Après la les crêpes de la Chandeleur, les beignets de carnaval arrivent à grands pas ! Certains les appellent bugnes ou encore oreillettes. Peu importe, le résultats est le même, on fait tous : miam miam… Voici, pour finir, une recette toute facile 😉

Bonne semaine les gourmand(e)s et

bon carnaval !!

La Chandeleur en vidéos. Des crêpes, ça vous dit ?

Plus que quelques jours et nous dirons au revoir à janvier et bonjour à février ! Et vendredi, c’est le 2. Que se passe-t-il le 2 février ? C’est un jour important en France : c’est la Chandeleur ! C’est la fête des chandelles autrement dit, la fête des lumières. Pour tous les Français, c’est le jour des crêpes ! Comme ça tombe vendredi, pourquoi pas ne pas organiser un petit goûter-crêpes en classe de français ? On peut aussi profiter de nos prochaines séances pour faire de petites activités sur le thème de la Chandeleur.

    • Histoire de la Chandeleur : Commencez par écouter ce podcast avec vos élèves de secondaire-lycée. Ils prennent des notes puis vous leur poserez des petites questions.

  • Pour commencer, voici une vidéo qui permettra d’apporter des éléments de réponse à une question : pourquoi on mange des crêpes à la Chandeleur ?

  • La recette : ustensiles, ingrédients, quantités. Suivons la recette d’un maître-crêpier.

    • Le pliage : en 4, roulée, en triangle , etc. Comment vous les pliez ? Les élèves visionnent la vidéo, observent les pliages, les reproduisent et cherchent les noms de chacun des pliages.

  • Dossier pédagogique pour la classe : voici quelques documents utiles pour nos cours de français.

Moi, le 2 je mange des crêpes, et vous ? Et pour moi, ça sera crêpes au sucre et pour vous ?

La bande dessinée ? On adore !

Il faut l’avouer, la lecture en langue maternelle est souvent une activité fastidieuse pour les apprenants alors lorsqu’il s’agit de lire dans une langue étrangère, c’est encore pire. Une des solutions peut être la bande dessinée ! Leur faire découvrir cet art en français est très ingénieux ! Tout d’abord c’est culturel, on ne peut pas ne pas aborder la BD en classe de FLE puisque c’est l’art francophone par excellence. En France, il faut savoir que la bande dessinée fait partie des programmes scolaires français, pour le primaire.

Qu’est-ce qu’une BD ?

La bande dessinée est considérée comme un art, c’est d’ailleurs le neuvième art. La réception est double lorsque l’on lit une bd, elle est à la fois visuelle et textuelle. En effet, la force de la BD passe avant tout par ses dessins et donc le pouvoir des images !

Détour par le festival

Dans quelques jours, du 25 au 28 janvier, aura lieu la 45ème édition du festival de BD d’Angoulême. Pour en savoir plus, consultez ce document présentant le festival année après année. Vous pouvez découvrir mais aussi suivre l’essentiel du Festival sur la chaîne YouTube. Et finalement, n’oubliez pas de visionner, en classe, la programmation 2018 :

Pour en savoir plus, voici quelques pistes pour la classe de français …

À eux de jouer !

Pour travailler à partir d’une vidéo, je vous conseille celle-ci qui est très bien expliquée et très accessible :

Et après tout ça, qui sait, nos élèves deviendront peut-être des amateurs de BD ?!

Bonne semaine à tous 😉 !!