L’invasion des écrans

www.metronews.fr

Les écrans sont omniprésents dans notre vie de tous les jours : à la maison, au travail, ou encore à l’école. De plus en plus d’établissements scolaires se mettent à l’utilisation de tablettes par exemple, et ce, dès le primaire, pour apprendre à lire et écrire aux élèves ! Et oui, saviez-vous que plusieurs écoles, en France, par exemple, utilisent Twitter et en voient un outil idéal pour l’apprentissage de la lecture et l’écriture.

Alors, la grande question  qui nous vient à l’esprit est: va-t-on arrêter d’enseigner l’écriture manuscrite à l’école ? L’écriture cursive est-elle en danger ? 

Sachez qu’aux États-Unis, dans de nombreux états, l’enseignement de l’écriture cursive est devenue une option, tout comme le latin! Cela peut paraître surprenant, mais c’est bel et bien une réalité, les écrans ne cessent de nous envahir ! En classe, les écrans et tablettes vont donc devenir incontournables, comme l’était auparavant le bon vieux stylo bic ? Possible… Ceci étant, lorsque l’on interroge les élèves qui utilisent une tablette en cours, personne ne regrette le cartable lourd et encombrant qui a souvent fait débat ! Il semblerait que les avantages l’emportent : les élèves seraient plus autonomes, plus motivés, les résultats seraient meilleurs… Qu’en sera-t-il dans quelques années, seul l’avenir nous le dira !

Par ailleurs, il est curieux d’observer qu’il existe un type d’école très différent, qui est en constante progression (dans le monde entier) et qui bannit complètement les écrans ! Et le plus incroyable, c’est que les enfants des « grosses têtes » de Google, de Bill Gates (…) intègrent ces écoles !  Ces établissements développent la méthode Steiner qui vise au développement des cinq sens. Il s’agit en bref de faire passer la pratique avant la théorie. On y étudie l’art, on fait des travaux manuels, l’objectif poursuivi est l’épanouissement de l’apprenant, de toutes ses potentialités, intellectuelles, artistiques, manuelles et corporelles.

Alors, concluons sur une question à laquelle il est difficile de répondre : les écrans nous font-ils perdre nos capacités ? … Le débat est ouvert !

 

Fans de Estíbaliz !

Bonjour à toutes / tous,

Nouvelle semaine, nouveau billet et nouveau portrait de prof ! Découvrons Estíbaliz, professeure de français à Fuenlabrada, à l’IES Julio Caro Baroja. J’y suis allée à plusieurs reprises pour parler de la France, de la Francophonie et de la BD à ses élèves mais aussi pour partager un café avec Estíbaliz. C’est une prof extra, c’est ce que je peux vous dire ! Ses élèves ont vraiment de la chance 🙂 !

Estíbaliz photo

  • Si vous étiez un mot français, lequel seriez-vous ? Délicieux, j’adore la phonétique de ce mot.
  • Si vous étiez une expression française typique, laquelle seriez-vous ? « Tête de linotte » parce que c’est drôle.
  • Si vous étiez un endroit français ou francophone, lequel seriez-vous ? Bengbis, Cameroun. J’ai pu partir au Cameroun dans une ONG « Zerca y Lejos » grâce à la langue française. Une copine photographe et moi avions un projet en tête. Ce projet était de montrer la vie quotidienne des camerounais et le rapport entre les bénévoles espagnols et les paysans. Pour mieux voir une partie de ce qu’on a vécu là-bas cliquez sur l’onglet « personal work », sur le site www.cristinacandel.com/.
  • Si vous étiez un plat français, lequel seriez-vous ? Tartiflette parce que c’est le premier plat que j’ai appris à faire en France.
  • Si vous étiez une chanson française (ou francophone), laquelle seriez-vous ? « Je veux » de ZAZ.
  • Si vous étiez un film français (ou francophone), lequel seriez-vous ? La vie est un long fleuve tranquille.
  • Si vous étiez une personnalité française (ou francophone), laquelle seriez-vous ? Florence Foresti parce que j’aime bien son sketch l’avion de barbie.
  • Activité ou projet que vous avez mené dans votre établissement en français et que vous souhaiteriez partager : Un échange collaboratif en ligne avec ESSCA (Angers).

Mille mercis Estíbaliz! 

 

 

 

 

Cartes heuristiques ou cartes mentales en classe de FLE

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un dernier outil, d’une technique encore peu connue mais qui commence à faire parler d’elle ! Donc, notre billet, cette semaine, va s’intéresser au Mind Mapping. Les cartes heuristiques sont à la mode dans le domaine du FLE, mais pas uniquement, les professionnels de différents secteurs y ont recours au quotidien, durant les réunions notamment.

Alors, passons à la partie décryptage :

Qu’est-ce que c’est ? Vous connaissez le célèbre cri d’Archimède « Eurêka ! » (j’ai trouvé !), l’heuristique (du grec ancien heurístikein) signifie au sens littéral « faire une découverte »Appelée carte cognitive, carte mentale ou carte d’idée, il s’agit d’un diagramme représentant sous forme d’arborescence, la connexion entre différents concepts ou idées. Elle est, en d’autres termes, la représentation visio-spatiale d’une situation simple ou complexe. Alors, il faut savoir que l’on peut faire une carte heuristique à partir d’une règle grammaticale, d’un projet culturel comme pourrait être un voyage, d’une sortie culturelle, d’un film (…). 

Carte publiée sur : http://territoiresdeslangues.com/2013/10/21/carte-des-activites/ www.territoiresdeslangues.com

Quels sont les avantages ?

Représenter ce que nous pensons , ce que nous entendons, sous une forme simple et structurée, avec quelques mots, quelques dessins, des liens et des couleurs, c’est possible et cela peut devenir très vite un moyen supplémentaire pour apprendre davantage et différemment. Cette nouvelle compétence permet de mieux exploiter notre mémoire et donc d’améliorer notre fonctionnement cognitif en général (imaginer, représenter, classifier, comparer, évaluer, …).

Le Mind Mapping : pour qui ?

Il n’y a pas d’âge pour le Mind Mapping : dès la maternelle, en passant par l’école primaire jusqu’aux études secondaires et supérieures et même dans notre vie quotidienne et professionnelle, on peut faire des cartes heuristiques, Cet outil sera un avantage non négligeable pour penser et agir efficacement.

Pour en savoir plus, vous trouverez de nombreux sites et articles très intéressants sur Internet.

Fans de profs 4 : aujourd’hui, tous fans de : Ana !

Cette semaine, nous allons découvrir un nouveau portrait de prof, car nous sommes tous Fans de profs!!! Je vous présente Ana, professeure de français dans deux lycées de Madrid. J’ai eu la chance de la rencontrer à plusieurs reprises, cette année : dans son lycée où je suis allée parler de la francophonie et de la BD, à ses élèves, et au CRIF, au cours d’une des formations proposées aux professeurs de FLE de Madrid.

Ana photo

  • Si vous étiez un mot français, lequel seriez-vous ? Si j’étais un mot français, je serais Chocolat parce que j’adore ça et que la sonorité invite à la gourmandise!
  • Si vous étiez une expression française typique, laquelle seriez-vous ? Si j’étais une expression française, je serais « à ras les pâquerettes » car on l’utilisait au lycée pour répondre à tout entre nous!
  • Si vous étiez un endroit français ou francophone, lequel seriez-vous ? Si j’étais un endroit, je serais Paris parce que je n’ai jamais pensé qu’une fois installée à l’étranger, j’ aurai tant envíe d’y retourner à la moindre occasion.
  • Si vous étiez un plat français, lequel seriez-vous ? Si j’étais un plat français, je serais éclair au chocolat. Devinez pourquoi!
  • Si vous étiez une chanson française (ou francophone), laquelle seriez-vous ? Si j’étais une chanson Française, je serais « Petite Marie » de Francis Cabrel ou la « Femme Chocolat » d’Olivia Ruiz. L’une pour la poésie et l’autre pour la sensualité.
  • Si vous étiez un film français (ou francophone), lequel seriez-vous ? Si j’étais un film, je serais n’importe quel film d’humour français. Des comédiens du Splendid en passant par Valérie Lemercier, j’adore » Le père Noel est une ordure » ,  » les Bronzés », « Palais Royal », ect…
  • Si vous étiez une personnalité française (ou francophone), laquelle seriez-vous ? Si j’étais une personnalité Française, j’aimerais être comment été Coco Chanel. Une femme forte qui a su imposer sea critères dans un monde d’homme et qui a su rester fidèle à elle-même.

Merci beaucoup Ana et bravo pour tout ce que tu fais!!!

Réponses au quizz

Voici les réponses au quizz de la semaine dernière :

  • L’année 2014 marque la 28º édition de la Journée de l’Europe.
  • Le slogan de cette journée 2014 : « L’enjeu c’est l’Europe. Il s’agit de vous, participez aux débats ! »
  • À Berlin, il n’y a aucune Institution Européenne.
  • En 2000, la devise de l’Union Européenne est adoptée. Il s’agit de l’expression latine : « In varietate concordia » ce qui signifie : « Unie dans la diversité ».
  • Il y a 28 pays membres de l’Union Européenne.

 

 

9 mai : journée de l’Europe

Je vous propose un petit quizz à l’occasion de la Journée de l’Europe qui se célèbre le 9 mai. Je sais que de nombreux établissements dans toute l’Espagne en profitent pour réaliser des activités en classe avec leurs élèves sur le sujet de l’Europe et il m’est arrivé de voir des départements de français particulièrement actifs à ce niveau.

Alors, intéressons-nous à l’Europe, en français 🙂

L’année 2014 marque la … édition de la Journée de l’Europe.

  1. 10 º
  2. 28 º
  3. 64 º

Quel est le slogan de cette journée 2014 ?

  1. « L’enjeu c’est l’Europe. Il s’agit de vous, participez aux débats ! »
  2. « 2014 : année de l’Europe. Mai : un mois clé, pensez à voter ! »
  3. « Parce que l’enjeu c’est l’Europe, parce qu’il s’agit de vous ! »

Dans quelle ville n’y a-t-il aucune Institution Européenne ?

  1. Strasbourg
  2. Luxembourg
  3. Berlin

En 2000, la devise de l’Union Européenne est adoptée. Il s’agit de l’expression latine : « In varietate concordia » ce qui signifie :

  1. « Unie dans la diversité »
  2. « Ensemble on est plus fort »
  3. « La différence, un atout »

Combien y a-t-il de pays membres de l’Union Européenne?

  1. 27
  2. 29
  3. 28

Très bonne journée de l’Europe à tous!

(RDV demain pour les réponses, en attendant, prêtez-vous au jeu, ainsi que vos élèves !)

 

Bachibac

Un sujet très à la mode actuellement est celui de l’enseignement bilingue. Cependant, on sous-entend par là,  trop souvent, enseignement bilingue en anglais. La domination de l’anglais fait passer le français au second plan. Cependant, cette semaine, nous allons parler de l’enseignement du français dans les établissements bilingues (français-espagnol) en Espagne, car, le français, est aussi, très important, ne l’oublions pas !

Il y a de plus en plus d’établissements bilingues français-espagnol, qui permettent aux élèves d’intégrer une section appelée « Bachibac », et cela, en Espagne, mais aussi en France. Le « Bachibac » offre la possibilité à ces élèves d’obtenir, en Terminale (2º de bachillerato), le double diplôme Bachillerato et Baccalauréat. Il s’est donc implanté dans les deux pays suite à un accord entre les gouvernements français et espagnol. Les premiers établissements à proposer le Bachibac en Espagne se trouvaient en Catalogne et à Murcie, il y a 3 années scolaires maintenant. Il y a, actuellement, près de 50 établissements qui préparent au « Bachibac » et le nombre ne cesse de croître ! Donc, vive le français !

Les résultats et témoignages sont positifs, les avantages sont nombreux pour les élèves :

  • niveau de langue bilingue
  • possibilité d’intégrer une section privilégiée dans laquelle les élèves sont moins nombreux par classe
  • obtention du double diplôme reconnu dans les deux pays
  • enrichissement culturel
  • possibilité d’aller étudier en France et donc d’intégrer directement une école supérieure ou une université française et ceci sans examen ni homologation préalable

Les Enfoirés – Outil Thinglink

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de ce site, Thinglink, qui permet de rendre des images et photos interactives, c’est-à-dire que vous pouvez y ajouter, du texte mais aussi des vidéos et du son! C’est un outil très facile à utiliser, il vous suffit de vous créer un compte, ou bien d’entrer avec votre compte Google, Facebook ou Twitter.

Ensuite, suivez les étapes:

  • Sélectionnez l’image que vous souhaitez rendre interactive et téléchargez-la.
  • Choisissez ensuite un icône, vous l’insérez à l’endroit que vous désirez sur l’image, ajoutez une description, un lien Internet, une vidéo, un audio, c’est vous qui décidez! La vidéo apparaît en miniature sur l’image.
  • N’oubliez pas d’enregistrer votre travail. Et, le petit plus : vous pouvez insérer votre travail sur votre blog de classe par exemple!

C’est un excellent travail à réaliser en classe avec les élèves, ou les élèves en groupe, à la maison. Ou encore un excellent projet à proposer avant ou après un voyage scolaire par exemple.

Je vous laisse un exemple. Je viens de créer ce document sur les Enfoirés 2014. Cliquez sur l’image!


Allez, je vous encourage à essayer!

Les notes à l’école

    • Le système d’évaluation a-t-il un effet négatif sur l’apprentissage?
    • Évaluation par compétences ou évaluation traditionnelle par notes?

actu-environnement.com

Il s’agit là, d’un éternel débat. On entend souvent dire que les notes sanctionnent l’erreur plutôt que de récompenser l’effort et le progrès. Pourtant, la majorité des Français, s’oppose à changer le système d’évaluation par notes.  80% des Français restent favorable à l’évaluation par note. En effet, pour eux, les notes sont un point de repère, ils ont ainsi l’impression de mieux suivre la scolarité de leurs enfants. 39% des enseignants seraient prêts à abandonner les notes chiffrées au primaire et collège.

Rappelons avant tout que l’évaluation est un acte pédagogique qui accompagne la construction de la compétence. Elle permet à l’élève de mesurer ses acquis et le chemin qui reste à parcourir. Elle s’opère dans des situations diversifiées, avec des outils divers.

« Monsieur, il est noté cet exercice? » C’est une phrase que vous devez entendre très souvent j’imagine.

De plus en plus d’établissements se lancent dans la suppression des notes et ont bien évidemment choisi l’évaluation par compétences. Le bilan est très positif, en voici les retombées et surtout les avantages décrits par les différents acteurs :

Pour les parents (évaluation par compétences) : Meilleure visibilité sur la scolarité de leur enfant • Sentiment que les professeurs sont là pour aider leur enfant • Appréciation positive : seuls trois familles ont souhaité que leur enfant réintègre une classe avec notes (il s’agissait de très bons élèves).

Pour les enseignants (évaluation par compétences) : Sentiment de mieux connaître les élèves • Aide au Travail Personnel plus efficace : il est plus facile de cibler les remédiations • Bonne cohérence des équipes : tout le monde travaille dans le même sens • Sentiment qu’ils évoluent professionnellement • Pas de surcroît de travail

Impact sur les élèves (évaluation par compétences) : Diminution du stress • Augmentation de la motivation • Les élèves donnent davantage de sens à l’école parce qu’ils comprennent mieux ce qu’on attend d’eux • Développement des capacités d’auto-évaluation • Dynamique constructive de progrès : la possibilité de réévaluer une compétence non acquise est très stimulante • Pas de décrochage : élèves ayant des difficultés d’apprentissage s’accrochent et progressent − Impact sur la classe : • Bonne ambiance • Bonne cohésion du groupe • Coopération et entraide • Elèves plus dynamiques et spontanés (doivent être canalisés) • Problèmes de discipline quasiment inexistants.

Qu’en pensez-vous ?

Quelques réflexions: 

      • Les notes sont nécessaires, elles aident l’élève à apprendre à se surpasser.
      • L´évaluation par note est le seul moteur de l’apprentissage.
      • Une note n’est pas représentative de ce qu’a appris l’élève, une évaluation par compétences si.
      • Entre le bien-être des élèves et les exigences de l’avenir, quelle place pour les notes à l’école ?

 

Semaine de la francophonie!

Cette semaine est très importante pour la langue française! Du 15 au 23 mars, c’est la semaine de la francophonie, c’est l’occasion de célébrer la langue française que nous avons en partage tant de francophones (250 millions) un peu partout dans le monde.

Je veux en profiter pour partager avec vous, en cette occasion, un nouvel outil, très très facile à utiliser! Il s’agit de Wordle, une application simple, gratuite mais surtout utile et efficace qui vous facilitera la vie dans le cas où vous auriez besoin de créer un effet typographique design. Vous pouvez donc créer une sorte de nuage de mots, de la taille, forme, direction, couleur souhaitées! Vous n’avez juste qu’à copier ou entrer un texte et ensuite cliquer sur les différentes options proposées afin que le résultat corresponde à vos attentes! Vous n’avez même pas besoin de créer de compte et ça, c’est un réel avantage et gain de temps! En 2 minutes c’est fait! Je viens de tester et voici le résultat!!!

Wordle: Francophonie  C’est le 20 mars, bonne journée de la francophonie à tous!!!

Et n’oubliez pas que « le français est une chance! »