Et si on se préparait pour la Fête de la Musique, en français ?

La Fête de la Musique est une fête qui, comme son nom l’indique, nous réunit autour de la musique ! Alors, quel jour a lieu cet événement ? Vos élèves connaissent-ils cette manifestation ? S’ils ne la connaissent pas le jour, mettez-les sur la piste (1º jour de l’été). Et si c’est la première fois qu’ils en entendent parler, demandez-leur : En quoi consiste cette manifestation ? C’est l’occasion de promouvoir la musique, d’inciter les amateurs à se produire bénévolement (expliquez ce terme s’ils ne le connaissent pas 😉 ) lors de concerts de rue. De grands concerts sont également organisés à l’air libre, dans toute la France. Le slogan-homonyme : « Faites de la musique » (insistez sur l’homonyme !) demontre bien que l’objectif nº1 est de faire de la musique, de fêter la musique, ou encore de faire la fête en musique et autour de la musique ! Nous vous proposons un petit tour d’horizon et de quoi préparer les derniers cours de l’année scolaire !

En savoir plus : La Fête de la Musique existe désormais dans plus de 100 pays à travers le monde. À l’origine, c’est une fête française, qui a été signalée dans le calendrier, pour la première fois, en 1982 (c’est-à-dire que cette année, on fête ses 35 ans !), par le ministre de la Culture de l’époque, Jack Lang. Profitez-en pour revoir quelles sont les fêtes françaises que vos élèves connaissent : les fêtes civiles et les fêtes religieuses. Faites brièvement le tour de la question.

Activité lexicale-musicale : C’est l’occasion de travailler le vocabulaire. Voyons, en classe, le champ lexical de la musique. Commencez par les instruments de musique, les élèves miment, à tour de rôle, un instrument et les camarades devinent (en LM bien sûr) de quoi il s’agit. On classera ensuite les instruments selon leur famille : à cordes, à vent et les percussions. Quelles sont ensuite les professions musicales : musicien, chanteur, compositeur, interprète, chef d’orchestre, auteur, etc. (c’est l’occasion de (re)voir le féminin des professions). Par la suite, laissez-les rajouter les mots qui se rapporte à la musique : notes, partitions, paroles, chansons, mélodie, rythme, etc. Pour finir, posez-leur des questions sur leurs goûts musicaux, faites la liste des différents styles. N’hésitez pas à les faire faire : manipuler les instruments (en collaboration avec votre collègue, professeur de musique), créer une carte mentale, et pourquoi pas : chanter !

Activité culturelle : Comme vos élèves le savent, c’est une fête qui a lieu désormais à l’échelle mondiale. Sur le site de la Fête de la Musique, cherchez la carte du monde et projetez-la : vous avez la possibilité de voir tous les événements organisés. On revoit alors la géographie, les pays et les nationalités (c’est un thème très riche comme vous pouvez vous en rendre compte 😉 !). Faites votre propre programme !

Programme : Proposez à vos élèves une petit jeu. Il s’agit de chercher sur internet le programme proposé dans une ville de France. Chacun choisis un ville et cherche les manifestations organisées dans cette ville, le 21 juin.

Playlists : Demandez à vos élèves de préparer leur playlist en groupe. C’est un exercice amusant et motivant. Ils adorent la musique ! Cela leur permet de comparer leurs goûts musicaux et de découvrir d’autres styles. Préparez la vôtre de votre côté et présentez-la à la classe !

En attendant, voici un petit jeu à proposer à vos apprenants afin de tester leurs connaissances en termes de musique et de sons !

Voici 10 raisons de participer à la Fête de la Musique ! Je suis sûre que vos élèves en trouveront d’autres !

Et comme l’enseignement doit être le plus collé à la réalité possible, on n’est bien obligé de leur montrer à quoi ressemblent ces concerts. Voici un exemple : (sons, rythmes et paroles où l’on mêle le français et l’espagnol !!  😉 )

Vive la musique !