Créativité chapitre II : 5 idées créatives pour la classe de français

Si vous vous souvenez, il y a quelques semaines, nous avions proposé notre premier chapitre d’ « idées créatives pour la classe de français ». Nous revoici, au mois de juin, avec de nouvelles idées toutes fraiches. Même si le mois de juin rime avec course pour boucler le programme, évaluations, conseils de classe, bulletins, (…), il est plutôt compliqué de développer la créativité. Alors, prenez note de ces quelques propositions pour vos cours de FLE !

L’apprentissage collaboratif : tout le monde sur le même pied d’égalité ! De plus en plus de professeurs de français travaillent en classe par projets, par petits groupes. Les apprenants deviennent acteurs de leur propre savoir ! Tout type d’exercice peut se prêter à une activité collaborative. Même un exercice de compréhension écrite. Je vous donne un exemple : les élèves lisent un document individuellement. Dès qu’un élève ne connait pas un mot, il va l’écrire au tableau. Comme il s’agit de collaboration, si un camarade connait le sens de ce mot, il va l’écrire au tableau. Il n’y a rien de mieux pour la collaboration, l’entraide et la cohésion de groupe. Ensuite, faites-les lire à voix haute, une phrase chacun, veillez à ce qu’ils prononcent plus ou moins correctement.

Développer son esprit critique : Favoriser les débats, l’expression d’une opinion. Il y a toujours de quoi faire, les sujets à débattre ne manquent pas. Cela permet aux élèves de prendre parti, de justifier une opinion mais aussi et surtout d’apprendre à écouter leurs camarades. Savoir écouter, c’est respecter l’autre ! Cet aspect est souvent laisser de côté, mais il est primordial d’enseigner aux élèves que toutes les opinions comptent. Les maîtres mots sont : respect et tolérance !

Changer la disposition de classe. Nos activités en classe de français sont multiples; on a déjà vu à quel point il était bénéfique de varier les activités. Pourquoi ne pas adapter la disposition de notre salle de classe à chacune de ces activités dans le but, bien sûr, de développer la créativité. C’est une idée qui est peut-être à envisager pour la prochaine rentrée !  Mais nous approfondirons sur ce sujet au mois de septembre ! En attendant, confiez en votre créativité et profitez des vacances (très proches !!) pour muscler votre créativité !

Couleurs et humour ! Puisqu’être créatif c’est aussi avoir le pouvoir de mener un cours motivant avec ce que l’on a, deux ingrédients faciles à incorporer sont : l’humour et les couleurs. En effet, l’humour permet de détendre l’atmosphère, de travailler dans une ambiance de classe agréable et cela entraine motivation et donc apprentissage. Et la couleur dans tout ça ? Fini de dire à nos élèves : « écrivez au stylo bleu » et donc d’être strict sur les consignes. La couleur aide les apprenants à retenir les informations et donc à mieux apprendre ! Alors, vive les jolis cahiers colorés et agrémentés de petites gommettes-récompenses (ça vous dit quelque chose le renforcement positif 😉 ).

Se fixer des objectifs et mesurer ses progrès. Grâce à tous les moyens techniques dont nous disposons aujourd’hui, on peut proposer des idées innovantes qui permettent de tenir compte de chacun. Effectivement, l’apprentissage devient de plus en plus individualisé, et dans ce sens, je prends le temps d’établir une liste d’objectifs réalisables avec chacun d’eux. Je peux même en garder une trace vidéo (eh oui, je les enregistre). Ensuite, je fais le bilan, de temps en temps : Où en sommes-nous ? Ils répondent à quelques questions, individuellement et par rapport à leur apprentissage. Demandez-leur, par exemple : Qu’est-ce que tu as bien compris ?, Qu’est-ce qui est difficile ? Qui t’a aider cette semaine ?, etc. N’oubliez pas d’inclure le composant affectif dans les questions ! C’est essentiel ! Par exemple : Qu’est-ce que tu as aimé au cours des dernières séances ?, Qu’est-ce que tu as le moins aimé ?, etc. Enregistrez-les dès que vous en avez la possibilité, c’est tellement enrichissant pour eux, c’est là qu’ils se rendent vraiment compte de leurs progrès !

Sans créativité, on rentre vite dans la monotonie et l’ennui. Pour que les élèves soient créatifs, il faut d’abord que nous, enseignants, le soyons ! N’oublions pas qu’une bonne partie de l’enseignement est basée sur l’imitation ! La créativité motive les élèves, les fait penser par eux-mêmes, leur offre la possibilité de s’exprimer et les rend donc autonomes ! Pour terminer voici une petite vidéo, mettez les sous-titres en français 😉

Alors, oui, je suis, vous êtes, ils (les élèves) sont « créatifs » !!!