Caractéristiques du français de Suisse

Caractéristiques du français de SuisseCette semaine, nous avons choisi de reprendre notre voyage à travers la Francophonie pour faire escale en Suisse. Découvrons ou redécouvrons ce pays, mais intéressons-nous surtout au français parlé en Suisse et à ses caractéristiques.

Activité préalable : situation géographique. Où se situe la Suisse ? En général, les élèves n’ont pas de mal à répondre. Profitez-en pour faire une petite révision globale au niveau géographique en leur demandant de faire la liste des pays limitrophes avec la France. Visualisez ensuite sur une carte, et parmi tous ces pays, identifiez ceux où l’on parle le français, ils peuvent être surpris ! La situation langagière de la Suisse est particulière, tout comme celle de la Belgique, car le plurilinguisme caractérise ces deux pays. En effet, plusieurs langues y cohabitent : le français, l’allemand et l’italien sont les trois langues officielles de la Suisse. Le français est parlé en Suisse romande, la partie francophone de la Suisse. Un Suisse sur trois parlerait le français quotidiennement.

Rentrons à présent dans le vif du sujet : quelles sont les différences entre le français de France et le français de Suisse ?

1º exercice : identifier l’accent suisse. Il faut tout d’abord savoir que le français parlé en Suisse est relativement proche du français parlé en France : en France et selon la norme, l’accentuation se fait sur la dernière syllabe, tandis qu’en Suisse, cette accentuation a tendance à se faire sur l’avant-dernière syllabe. Cette musicalité toute particulière est, normalement, facilement reconnaissable. Il est vrai que, tout comme en Belgique où l’on dit souvent qu’il y a une multiplicité d’accents belges, en Suisse il en est de même, et l’on dit qu’il y a autant d’accents suisses que de cantons. Cependant, la grande différence se situe au niveau du vocabulaire.

2º exercice : identifier les différences lexicales. Un Suisse n’aura aucune difficulté à comprendre un Français alors que le contraire occasionnera parfois quelques « incompréhensions » du fait de certains mots de vocabulaire employés et propres au français de Suisse. Par exemple, en Suisse, on compte de la même manière que les Belges. Je vous renverrai pour cela au billet consacré au français de Belgique.

Une fois observés les points communs et les caractéristiques au niveau de la langue, je vous propose d’aborder le thème de la culture suisse avec vos élèves.

Ce qu’il faut savoir :

Le drapeau suisse : beaucoup ne le savent peut-être pas, mais c’est un des seuls drapeaux au monde à avoir une forme carrée. Il y a plusieurs interprétations, mais il semblerait que la croix blanche soit le symbole de l’unité helvétique et le fond rouge représenterait le sang versé pour la défense de la liberté. Attention à ne pas le confondre avec le drapeau de la Croix Rouge, identique, mais dont les couleurs sont inversées. Il est souvent confondu aussi avec le drapeau savoyard (la Savoie, région française voisine de la Suisse), dont la croix blanche touche les bords.

Chocolat SuisseLindt, Suchard, Nestlé : à quoi font référence ces trois noms ? La bonne réponse est : chocolat. Un post sur la Suisse sans parler de chocolat, du chocolat suisse, aurait été un sacrilège ! En effet, le chocolat suisse est un des symboles de la qualité de ce pays dans le monde. Et comme petite anecdote, sachez que la Suisse est le premier consommateur mondial de chocolat, avec une consommation annuelle moyenne d’environ 12 kilos par personne !!!

Les Suisses célèbres : répondez à ces petites devinettes avec vos élèves. Et à vous d’en créer d’autres !

  • C’est un joueur de tennis, il a occupé très souvent la place de numéro 1 mondial, c’est …
  • C’est le nom d’une bande dessinée mais aussi le nom de son héros, son créateur est Zep, il est suisse, c’est …
  • Il est considéré comme l’un des plus grands scientifiques de l’histoire et a été reconnu comme « la » personnalité du XXº siècle, il s’agit de …
  • Écrivain, philosophe et musicien suisse du XVIIIº siècle, je suis …

Voici les réponses : Roger Federer, Titeuf, Albert Einstein, Jean-Jacques Rousseau.

Et pourquoi ne pas réaliser un quizz sur les Suisses célèbres ? Vous en trouverez beaucoup sur la toile, mais sinon, en voici un exemple.

Et pour finir, une petite question de culture générale 😉 : comment s’appellent ces mots propres au français de Suisse mais que les Français ne saisissent pas toujours ? Réponse : des helvétismes (vous rappelez-vous de notre post sur les hispanismes et gallicismes ?). Nous vous souhaitons une très bonne semaine et, pour terminer sur une touche humoristique, nous vous invitons, à lire ce document sur les clichés suisses.

Si ce billet vous a intéressé, vous pourriez aussi aimer :

– Différences du français de France et du Québec

– Le français de Belgique : caractéristiques

Pour recevoir chaque semaine les meilleurs contenus dans votre boîte e-mail, n’oubliez pas de vous inscrire à notre blog Fan de FLE !

Et pour plus d’idées, infos et matériel, retrouvez-nous sur PearsonFLE

2 réflexions au sujet de « Caractéristiques du français de Suisse »

  1. Ping : Le français de Belgique : caractéristiques

  2. Ping : Différences du français de France et du Québec