Individualiser l’apprentissage : mission possible !

compétences en français - Individualiser l'apprentissageCette semaine, dans notre nouveau billet FLE, nous avons décidé de parler de pédagogie en s’intéressant au fait d’individualiser l’apprentissage et de le qualifier de : « mission possible ! ». Alors, pourquoi « mission » me direz-vous. Il y a tout d’abord plusieurs points à clarifier, mais le mot en lui-même suppose que la tâche n’est pas simple. Lorsque l’on parle d’individualiser l’apprentissage, on sous-entend que le maître ou le professeur ne s’adresse pas à un groupe mais à « x individus », en tenant compte de leurs différences, leurs difficultés, leurs manières d’apprendre, leurs comportements, etc. Depuis quelques années déjà, on nous parle de rendre nos élèves « acteurs », cela suppose que l’on connaisse bien chaque apprenant et que l’on puisse en tirer profit. Chacun d’eux a un potentiel, à nous d’agir !

Prêt(e)s pour la « mission … possible » ?

  • Individualiser l’apprentissage : une tâche complexe. Alors, les conditions font souvent qu’il est difficile de faire du cas par cas lorsque l’on se retrouve dans une salle de classe avec plus de 30 élèves. Mais nous allons voir qu’il ne s’agit pas de faire des cours particuliers, mais bel et bien de rentabiliser le temps au maximum, de connaître nos élèves et souvent, surtout, de se remettre en question.
  • Individualiser l’apprentissage : 5 pistes.

  1. Connaître nos élèves : en moyenne, on voit nos élèves deux fois par semaine, c’est très peu je vous l’accorde, mais ça nous laisse quand même le temps de bien les connaître. Essayons de prendre le temps de les écouter, de les interroger sur ce qui a été fait, ce qu’ils ont compris, ce qui leur a paru compliqué, ce qu’ils ont aimé, …, toute une série de petites questions qui en disent long et qui nous sont très utiles. Alors, bien sûr, on ne va pas « mener l’enquête » après chaque cours, ce serait impossible. Cependant, de chez eux, les élèves peuvent répondre à un petit questionnaire que nous aurons préalablement réalisé, sur papier ou en ligne (grâce à l’excellent outil Google formulaire par exemple). Les questions auxquelles ils auront à répondre porteront donc sur leur ressenti à la fin d’une unité ou d’un trimestre par exemple.
  2. Accompagner nos élèves : nous, enseignants, nous sommes aussi à la fois des guides. Nous devons être au plus près de nos élèves et se mettre à leur hauteur lors de la découverte d’une nouvelle règle de grammaire, d’une expression jusqu’alors inconnue… tel un guide syntaxique, culturel, lexical, phonétique, car nous sommes tout ça à la fois ! Essayons de comprendre et anticiper leurs difficultés afin de mieux répondre à leurs besoins. Le fait de mieux connaître nos élèves nous sera d’une grande aide dans ce travail d’accompagnement.
  3. Rendre nos élèves autonomes : autoévaluation et évaluation par les pairs. Il y a plusieurs logiciels disponibles qui permettent à nos élèves de s’autoévaluer afin qu’ils sachent où ils en sont, qu’ils puissent eux-mêmes constater leurs lacunes, leurs progrès. Tout ceci est essentiel pour un bon apprentissage. Dans la même optique, la création d’un passeport individuel pour les langues va permettre aux apprenants de se motiver (encore plus s’ils le réalisent en ligne !), d’être capables et fiers de faire la liste des compétences acquises et de leurs réussites.
  4. Passer plus de temps sur chaque nouvelle compétence, nouveau concept : « en faire moins, mais le faire bien« . Il faut vraiment que l’on change les mentalités et que l’on réussisse à « oublier » notre programmation afin de passer davantage de temps sur chaque nouveau concept, nouvelle règle de grammaire, et pour cela diversifier les activités proposées autour de ce même point et ainsi viser l’acquisition de la compétence.
  5. Aidez-vous des TICE : un réel atout. Pour ne pas perdre trop de temps en FLE Individualiser l'apprentissageclasse, les élèves, depuis chez eux, réaliseront des activités adaptées à leur niveau. Le professeur aura bien entendu évalué leurs compétences et saura adapter l’exercice à leur niveau, d’où l’intérêt de diversifier les activités, comme nous l’avons signalé précédemment. De nombreux sites internet nous offrent une sélection d’activités classées par thème mais aussi par niveau. C’est essentiel, cela permet de revoir un point resté obscur pour l’apprenant, d’avancer, de s’améliorer, d’approfondir.
  • Individualiser l’apprentissage : un point clé dans la réussite de nos élèves. Si les conditions sont réunies afin que l’on puisse plus ou moins s’adapter à chacun de nos apprenants, passer plus de temps avec eux, il a été prouvé que les résultats des élèves s’amélioraient, leur motivation également mais aussi et surtout, les relations professeur/élèves étaient meilleures, et cela compte aussi !

D’autres petites astuces au quotidien nous serviront à mieux connaitre nos élèves et mieux adapter notre enseignement à ce public si divers, parce que : « individualiser l’apprentissage est une mission possible ! » Et comme petite anecdote pour terminer, je vous parlerai de cette nouvelle tendance qui s’étend un peu partout, qui est celle des bornes de satisfaction installées dans des lieux publics divers, comme à la poste, dans un supermarché, ou encore dans les aéroports. Savez-vous de quoi je veux parler ? Elles nous invitent à évaluer le service qui nous a été proposé : est-on plus ou moins satisfait, pas du tout ou très satisfait de ce dernier ? Cette méthode nous invite tous à répondre et donc à exprimer notre mécontentement (ça, à priori, on sait faire !) mais aussi pour encourager les gens à dire lorsqu’ils sont contents du service reçu (on a surtout tendance à se plaindre et trop peu souvent à remercier et exprimer notre satisfaction, malheureusement).

Comme quoi, connaître l’opinion de chacun est un sujet d’actualité ! Alors, prêt(e)s à adopter ce système en classe ? 😉

Pour recevoir chaque semaine les meilleurs contenus dans votre boîte e-mail, n’oubliez pas de vous inscrire à notre blog Fan de FLE !

Et pour plus d’idées, infos et matériel, retrouvez-nous sur PearsonFLE

Une réflexion au sujet de « Individualiser l’apprentissage : mission possible ! »

  1. Ping : Lancez-vous dans le web 2.0 en FLE ! | La FLEiste