Comment bien se préparer aux épreuves du DELF ?

DELF-B1-sampleEn tant que professeur(e)s de français langue étrangère, vous avez sûrement des élèves qui se présentent aux épreuves du DELF. Que vous les encouragiez, vous comme professeur ou bien que ce soit une initiative personnelle, cette semaine, nous allons développer ensemble quelques recommandations pour bien se préparer aux épreuves du DELF. Les dernières années, le nombres de candidats au DELF ne cesse d’augmenter et les taux de réussite et d’obtention du diplôme varient entre 85 et 100% selon les niveaux.

En savoir plus sur le DELF : sur le site du CIEP vous aurez tous les renseignements nécessaires concernant les niveaux, les dates d’inscription et des épreuves, les tarifs, etc. Sachez qu’il n’y a pas d’âge minimum mais l’élève doit quand même avoir une certaine maturité pour pouvoir traiter les sujets proposés.

Astuces et recommandations pour être prêt(e) : notre tâche est aussi celle d’aider nos élèves et de les préparer tout d’abord à atteindre un de ces 6 niveaux du CECR, puis, pourquoi pas, les encourager à se présenter aux épreuves. Voici quelques conseils de préparation :

  1. DELFUn des points importants, c’est de comprendre les consignes, savoir ce qui nous est demandé afin de ne pas passer à côté. On le voit d’ailleurs souvent en classe, les élèves demandent fréquemment ce qu’il faut faire dans tel ou tel exercice. Il faut donc apprendre à déchiffrer ce qui est écrit mais bien souvent, il suffit de peu : être attentif à ce que l’on est en train de lire, être concentré davantage.
  2. Préparer nos élèves à la méthodologie : les niveaux A1 et A2 restent relativement accessibles, cependant, le niveau B2 reste un cap à franchir. Les 4 compétences sont évaluées de manière indépendante et on devra s’entraîner à défendre un point de vue, argumenter et échanger des idées. Cela suppose un travail au niveau méthodologique, c’est-à-dire : savoir organiser ses idées et savoir les exprimer, ce qui n’est pas évident. Au niveau de la rédaction, on exigera aux candidats une certaine rigueur au niveau de la progression de l’écrit, sans oublier que les examinateurs seront très pointilleux au niveau de la syntaxe et de la langue. Voici une liste de conseils très utiles pour l’oral et l’écrit.
  3. Développer les stratégies d’écoute : entraînez-vous en classe sur de courtes compréhensions orales et à une seule écoute. Faites que cet exercice soit habituel en cours de français.
  4. S’entraîner à partir d’épreuves d’années précédentes, il n’est pas simple d’en trouver sur internet. Le site du CIEP nous permet de télécharger des exemples de sujets. Si vous utilisez nos méthodes, vous pouvez également  télécharger nos fiches ainsi que les audios gratuitement sur notre site PearsonFLE. Finalement, concernant l’entrainement, le site Bonjour de France offre une sélection intéressante d’activités de préparation DELF.
  5. Habituez vos élèves à regarder le journal sur TV5 Monde, mais aussi à lire des articles d’actualité ou de faits divers. Ce travail de compréhension développera leurs compétences écrites et orales mais aussi leur culture ce qui est très utile pour le jour de l’épreuve orale.
  6. Donnez-leur confiance en eux, essayer d’évacuer le stress… même si c’est facile à dire. Je dois vous confier d’ailleurs, que le jour où je me suis présentée au DALF C2 (et en étant française !), je n’étais vraiment pas rassurée. Les taux de réussite pour les niveaux C sont d’environ 60% et je sais surtout que la langue est évaluée mais aussi la méthodologie et pour cela la France est quand même championne de la synthèse, du commentaire de texte et de la dissertation : la rigueur est de mise !!! Enfin, mon conseil : soyons près de nos élèves, soutenons-les et accompagnons-les dans cette démarche !

Saviez-vous que … ?

  1. Saviez-vous que … le DILF évalue les premiers apprentissages et permet de faire valider ses toutes premières compétences en français. Il correspond au niveau A1.1 du Cadre européen de référence pour les langues du Conseil de l’Europe.
  2. Saviez-vous que le DELF Prim s’adresse aux enfants de 7 à 11 ans. De plus en plus d’élèves se présentent (en France ou à l’étranger), c’est stimulant, motivant, valorisant et ça les encourage dans leur apprentissage de notre jolie langue.
  3. Saviez-vous que … les diplômes DILF, DELF et DALF sont valables tout le temps, sans limitation de durée ! (Beaucoup ne le savent pas !)

DELFAu cours de mes diverses rencontres lors de mes déplacements dans les établissements scolaires d’Espagne, j’ai pu constater que de plus en plus de professeurs prennent l’initiative d’élaborer un projet DELF. Cela suppose un gros investissement au niveau de temps et surtout une très bonne organisation et collaboration avec les élèves : les futurs candidats au DELF. Certes les diplômes officiels français ne peuvent pas rivaliser avec les diplômes anglais mais il y a quand même une prise de conscience aujourd’hui de l’importance des langues et de la reconnaissance des niveaux.

Et on sera d’accord : lorsque nos élèves décrochent leur diplôme, c’est toujours très gratifiant, pour nous, enseignants !

Pour recevoir chaque semaine les meilleurs contenus dans votre boîte e-mail, n’oubliez pas de vous inscrire à notre blog Fan de FLE !

Et pour plus d’idées, infos et matériel, retrouvez-nous sur PearsonFLE