Acquérir des compétences en français de manière ludique

 compétences en français Mettre en place un système afin d’acquérir des compétences en français de manière ludique est un bon point pour nous, professeurs, pour notre classe, pour la motivation du groupe et pour que nos élèves progressent dans leur apprentissage.

L’élève doit être acteur dans le processus d’apprentissage pour cela nous allons l’en aider et lui donner les clés en main afin qu’il y parvienne. Comment ? Tout d’abord en le rendant actif, il doit participer pleinement dans ce processus, un de nos objectifs est de rendre nos élèves autonomes mais aussi et surtout qu’ils prennent conscience de ce processus. Les apprenants ont besoin de repères pour avancer (comme tout à chacun), notre rôle est alors celui d’individualiser l’apprentissage et de l’adapter à chaque individu.

Je vous invite donc à développer en classe un système d’acquisition de compétences en FLE, de manière ludique en empruntant à la pédagogie institutionnelle, le principe des ceintures de compétences. Découvrez l’histoire et l’origine de ce système, développé par M. Fernand Oury, considéré comme un des grands pédagogues du XXº siècle. Voici donc en quoi consiste ce système de couleurs, les mêmes que les ceintures de judo, discipline qu’il a longtemps pratiquée avant de mettre un pied dans l’enseignement.

Ceinture_jaune

Monsieur Oury part donc du principe qu’une classe homogène n’existe pas. Il s’est ainsi inspiré de son expérience de judoka pour mettre en place un système de ceintures de comportement et de compétences. Les ceintures de niveau permettent aux élèves d’évaluer leur niveau dans tel ou tel domaine. Plus un élève a une ceinture élevée, plus on doit être exigeant avec lui et de plus, il lui sera demander de veiller à la coopération et donc d’aider les « ceintures blanches » par exemple. Une autre caractéristique importante est celle des repères dont on a parlé antérieurement, les apprenants, en FLE, mais dans d’autres matières aussi, doivent savoir où ils en sont et où ils vont, mais aussi et surtout ce qu’on attend d’eux : c’est essentiel ! Pour cela, le tableau des ceintures doit être afficher en classe ou du moins, être consultable à tout moment.

Tout ceci, vous comprenez bien est étroitement lié à l’autoapprentissage et à l’autoévaluation car les élèves doivent être capables de connaitre le moment où ils sont prêts à passer au niveau supérieur et donc à se faire évaluer puisqu’ils jugent que la compétence est acquise. Ce principe est donc multi avantages, il est très utilisé en France dans le primaire mais il est facilement adaptable pour nous, en FLE que ce soit pour le primaire ou le secondaire. Il nous « suffit » de lister les compétences à acquérir (dans une unité, pour un trimestre, sur un point gramatical, etc.), que les élèves en aient conscience (point essentiel) et de les encourager à participer et à progresser vers cette acquisition, en comptant sur nous à tout moment, on est bien d’accord.

On avance donc vers un enseignement et une évaluation individualisés, ce qui parfois est impossible à mener à notre niveau compte tenu de la réalité à laquelle nous devons faire face. Du moins, retenons que nous sommes là pour aider les élèves dans leur apprentissage et leur faciliter la tâche est une de nos obligations : aidons-les à se repérer et à avançons à leurs côtés. Il s’agit donc bien d’un système ludique d’acquisition de compétences, il faut que chacun puisse adapter son propre système suivant les compétences à acquérir en FLE selon les niveaux de ses élèves.

Très bonne semaine à tous !

Bienvenue sur Pearson FLE

2 réflexions au sujet de « Acquérir des compétences en français de manière ludique »

  1. Ping : Acquérir des compétences en fran&...

  2. Ping : Alain Gerbault | Pearltrees