Améliorer son français avec un correspondant

correspondantCette semaine nous vous recommandons d’organiser un échange avec un établissement scolaire dans l’objectif que vos élèves aient un correspondant francophone car cela représente un réel atout pour améliorer leur niveau de français. Alors certes, tout cela suppose un très très gros travail de la part des professeurs de FLE. Ceux qui, comme moi, ont eu la chance de vivre cette belle expérience, des deux côtés seront d’accord sur le fait qu’il s’agit d’une excellente méthode pour améliorer son français (ou espagnol).

La vraie solution pour progresser en français est bien entendu de parler la langue avec des natifs. L’échange qui se crée est très enrichissant, mais, concrètement, quels sont les vrais avantages d’avoir un correspondant ?

  • Pratiquer la langue avec quelqu’un qui la maitrise parfaitement : on peut donc progresser deux fois plus vite.
  • Découvrir une culture différente et partager la nôtre.
  • Rencontrer des gens facilement, se faire des amis : c’est un avantage de pouvoir correspondre avec des gens de son âge, avec lesquels on peut partager nos goûts.
  • Et aussi la possibilité de tisser de vrais liens avec son correspondant.

Le premier aspect est bien entendu celui qui m’intéresse le plus, du fait qu’il se réfère à la langue. Alors quelles compétences sont sollicitées ? La première compétence à laquelle les élèves vont avoir recours est l’écrit. Cela est plutôt un bon point car ça leur permet de réfléchir à ce qu’ils vont dire et à ce qu’ils veulent dire. Il y a donc un réel travail de recherche et d’écriture et par la suite de compréhension d’un message. C’est surtout motivant pour nos élèves ou nos enfants, d’écrire à une personne de leur âge avec laquelle ils peuvent partager et parler de leurs centres d’intérêt.

La meilleure option et surtout la plus sûre pour avoir un correspondant est celle de réaliser un échange et donc de faire correspondre les élèves de deux classes provenants d’Espagne et de France (ou d’un pays francophone). Beaucoup de professeurs me demandent comment trouver un établissement mais à l’heure actuelle, sur internet vous pouvez trouver des sites spécialisés dans les échanges comme « La casa del profe ». Cependant, si vous ne pouvez pas ou vous ne vous sentez pas prêt(e) à vous lancer dans l’aventure de l’échange, il existe de nombreux sites sécurisés qui permettent à vos élèves de rencontrer des camarades francophones et donc de progresser en français.

La correspondance peut se réaliser de différentes façons :

  • FLE correspondantpar lettre manuscrite : qui nous permet de faire des progrès en rédaction, il s’agit donc d’un très bon exercice écrit.
  • par mail : il est vrai qu’avec les nouvelles technologies, les élèves pencheront beaucoup plus pour la rédaction sur ordinateur ou tablette que ce soit par mail ou par messagerie instantanée. L’option de la messagerie laisse bien sûr moins de temps à la réflexion, il faut donc que certaines stratégies et compétences soient préalablement acquises.
  • par Skype : afin de passer à un degré supérieur, et donc de solliciter la compétence orale. On travaille alors la compréhension et l’expression. Cela suppose bien entendu un certain niveau de français mais le gros avantage c’est que l’on peut se voir et la relation est alors beaucoup plus réelle et spontanée.

Finalement, si la correspondance aboutit sur un voyage et une rencontre réelle et non plus virtuelle, c’est l’idéal car les apprenants sont alors, en immersion totale.

Bon courage à toutes et tous ! Et surtout bonne rentrée !

Bienvenue sur Pearson FLE

Une réflexion au sujet de « Améliorer son français avec un correspondant »

  1. Ping : 8 habitudes pour renforcer le français appris en classe