Les dix fautes typiques des hispanophones en français

Longman Dictionnaire PocheNous voilà de retour après cette pause estivale. Nous reprenons le chemin de l’école, comme vous et, cette semaine, nous vous proposons un billet sur les dix fautes typiques des hispanophones en français.

Lorsque nous apprenons une langue étrangère, nous commettons tous des fautes et souvent, ces erreurs sont communes suivante notre origine. Apprendre une langue à des apprenants d’un même pays implique des spécifités à prendre en compte. En effet, ce n’est pas la même chose d’enseigner le FLE à des Espagnols qu’à des Anglais par exemple. Vous avez bien dû remarquer dans vos cours que les fautes sont souvent les mêmes, qu’elles ont tendances à se répéter d’un élève à l’autre et qu’il est souvent difficile de s’en défaire !

Fautes typiques des hispanophones en français

Voici une petite liste non exhaustive des fautes typiques des hispanophones en français :

  1. C’est / Il est : « C’est français. » (au lieu de : « Il est français. »)
  2. Préposition « à » après le verbe : « Je vois à Paul cet après-midi. » (au lieu de : « Je vois Paul cet après-midi. »)
  3. Auxiliaire être ou avoir : « J’ai venu … » (au lieu de : « Je suis venu. »)
  4. À le (au) : « Je vais à le ciné. » (au lieu de : « Je vais au ciné. »)
  5. De le (du) : « Les professeurs de le collège. » (au lieu de : « Les professeurs du collège. »)
  6. Absence de partitif : « Il mange pain. » (au lieu de : « Il mange du pain. »)
  7. La confusion des relatifs qui/que : « Le prof que s’appelle… » (au lieu de : « Le prof qui s’appelle… »)
  8. Les adjectifs possessifs 3º personne : « Ils aiment enfants. » (au lieu de : « Ils aiment leurs enfants. »)
  9. Futur proche : « Je vais à travailler: » (au lieu de : « Je vais travailler. »)
  10. Place du pronom : « Je le veux faire. » (au lieu de : « Je veux le faire. »)

fautes typiques des hispanophones en françaisD’où viennent ces fautes typiques ? Pourquoi les hispanophones commettent-ils ces fautes ? En général, du fait que nous avons tendance à traduire littéralement un schéma connu, de notre langue d’origine vers l’autre langue. Et même si cela, des fois, peut fonctionner, dans la plupart des cas, on ne peut pas copier les structures d’une langue à l’autre. C’est pour cela même que très souvent, les traducteurs sur internet par exemple propose des traductions littérales, qui n’ont parfois rien à voir avec ce que l’on veut dire.

Nous ne nous sommes attardés que sur les fautes de syntaxe, de grammaire, de conjugaison (…), nous n’avons pas abordé le sujet de la prononciation qui nous permettrait d’aboutir à la même conclusion. Ce document pourra vous être utile en ce sens.

Et pour s’amuser et vérifier si vos élèves tombent dans le piège, profitez de la rentrée pour faire un petit test à vos élèves de 3º, 4º « de la ESO » ou de « bachillerato ». Vous pouvez leur demander de corriger les phrases ci-dessus ou bien de mettre les deux options et ils doivent choisir la phrase correcte. Ainsi, vous serez en mesure de voir s’ils commettent ces fautes typiques en français.

Et pour terminer sur une touche d’humour, voici une petite vidéo de Norman sur les bilingues :

Bonne semaine et bonne rentrée à tous 🙂

Bienvenue sur Pearson FLE

Une réflexion au sujet de « Les dix fautes typiques des hispanophones en français »

  1. Ping : 25 mots espagnols qui proviennent du français