Attention aux anglicismes !

anglicismesVous dites : « hashtag », « DJ », « trekking », etc. ? Comme pratiquement tout le monde, vous répondrez : « OUI ». Vous l’aurez deviné, nous souhaitons nous intéresser aux anglicismes cette semaine, nous verrons ce que c’est, nous essayerons de voir si nous pouvons résister face à ces anglicismes et ce que nous pouvons faire dans ce sens.

Qu’est-ce qu’un anglicisme ?

Il s’agit d’un emprunt à la langue anglaise. Faites un petit tour d’horizon avec vos élèves des mots d’origine anglaise qu’ils connaissent et que nous employons au quotidien. Pensez aux mots en « -ing », nous en utilisons une panoplie ! Regarder ce petit classement des mots les plus employés par les Français. Après avoir sélectionné les mots les plus courants avec votre classe, donnez une définition pour chaque terme et essayez de proposez une traduction en français, c’est-à-dire un mot français pour chaque terme anglais.

Pouvons-nous résister ? Comment ?

  • La Loi Toubon : Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture et de la Francophonie est à l’origine de cette loi de 1994. Il défend le fait que « le droit au français est un droit fondamental ». Elle vise alors à assurer la primauté de l’usage de termes francophones traditionnels face aux anglicismes (dans notre cas).
  • Consultez ce site qui permet de participer à l’enrichissement de la langue française. WikiLF est un site participatif du Ministère de la Culture et de la Communication. Chacun peut donc participer à l’enrichissement de la langue française face aux néologismes et expressions d’origine étrangère non traduits. Les internautes peuvent donc proposer une traduction du terme étranger et même voter pour que ce dernier s’installe dans notre vocabulaire et ainsi enrichir notre jolie langue.

Terminons sur une note d’humour avec cette vidéo : « Stop aux anglicismes ». Elle a été tournée dans le cadre d’une campagne du CSA qui vise à lutter ou plutôt à résister face aux anglicismes. Cette campagne s’intitule d’ailleurs : « Dites-le en français ». Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel veille à la défense, l’illustration et la qualité de la langue française employée dans les chaines de télévision.

Alors, qu’en pensez-vous ? Prêts à défendre notre belle langue ? 🙂